Allez 1,2,3 retenez » 

« Allez 1,2,3 je serre » Non non, vous n’êtes pas dans une salle d’accouchement mais aux côtés de la duchesse de Cormontaigne pendant que sa gouvernante lui demande d’arrêter de respirer pour enfiler son corset. 

À l’époque où les femmes étaient gainées dans un corset et où le corset était une gaine, enfin bref.

Depuis la nuit des temps, les femmes rentrent leur ventre envers et contre tout. Contre tout et n’importe quoi d’ailleurs. Plus tard, pour une femme, la gaine amincissante était une sorte de talon d’Achille, à dissimuler à tout prix dans son placard et à garder secrète. Les stigmates autour du ventre plat et de la minceur contraignaient certaines à se glisser dans ce sous-vêtement inconfortable pour afficher une silhouette qu’elles préféraient mouler grâce à la gaine amincissante, un ventre plus plat et une taille de guêpe.

Les gaines amincissantes étaient souvent difficiles à enfiler et empêchaient presque de respirer ! Pauvre petit ventre comprimé. Qui aurait cru que, des années plus tard, la gaine amincissante deviendrait un sous-vêtement à l’honneur, confortable et qui met en valeur les formes plus qu’elle ne les camoufle (dans le cas de certaines gaines amincissantes, pas toutes) ? 

Certainement pas Bridget Jones qui n’aurait aujourd’hui pas hésité une seconde entre le string délicat et sa gaine amincissante jugée terrifiante à l’époque du film ! Eh oui, pour conclure, Bridget aurait certainement affiché fièrement sa gaine amincissante sous le regard d’un Daniel Cleaver sous le charme de ce sous-vêtement devenu sexy et en vogue.

Enjoy, 
 
Les Éclaireuses
 
 


Pourquoi la gaine amincissante est-elle devenue le sous-vêtement à avoir ? 

Quand on pense qu’au départ la gaine amincissante était utilisée pour camoufler un ventre que l’on ne jugeait pas assez plat ou pour rentrer à nouveau dans notre jupette étriquée nichée dans le fond de notre placard… Avec les codes imposés par le clan Kardashian, on peut aujourd’hui dire que la gaine amincissante redessine et met en valeur les formes féminines.

La gaine amincissante galbe la taille des femmes et accentue les hanches pour mettre à l’honneur les courbes de chacune sans étouffer les morphologies. Il s’agit du shapewear, une sorte d’accompagnement des formes plus bienveillant que les corsets d’antan, les ceintures minceur et autres accessoires de torture. Sur les e-shops et dans les magazines, toutes les femmes et morphologies confondues portent fièrement la gaine amincissante qui est devenue un must have au rang de la lingerie sexy. Non pas pour ce qualificatif « amincissant » qui n’est plus le maître mot, mais parce que la gaine amincissante regroupe aujourd’hui : confort, invisibilité sous les vêtements et la taille haute qui, il est vrai, est souvent flatteuse (agréable à porter et revenue en force !).

Aujourd'hui, la gaine amincissante n'est plus réellement amincissante et le concept, lui, moins gainant. Elle n'a plus un lien direct avec le paramètre minceur donc. On retrouve plus une promesse galbante et sculptante.

Alors OK, là, vous allez nous dire, "mais si la gaine amincissante n’est plus vraiment une gaine amincissante, c’est quoi ? De la lingerie sexy ?" Oui, en quelque sorte. Ce n’est pas non plus une lingerie anodine loin de là, car bien que la promesse des gaines amincissantes sur le marché soit en rapport avec un corps galbé, sculpté, donc légèrement trafiqué, elle modifie la perception du corps. On peut surtout dire que la gaine amincissante est devenue plus respectueuse, moins oppressante et surtout un phénomène en provenance des États-Unis d'Amérique, baby.

 

La gaine amincissante, oui mais... 

Bien que la gaine amincissante se soit démocratisée et qu’elle soit devenue plutôt confortable, on peut l’utiliser, mais pas en abuser. Portée tous les jours, la gaine amincissante peut créer des problèmes d’incontinence urinaire, de mauvaise circulation sanguine et des dysfonctionnements des intestins. Donc, on utilise la gaine amincissante avec parcimonie.

Il est aussi essentiel de rappeler que la gaine amincissante n’est pas une réponse à une de sensation de ventre gonflé ou jugé pas assez plat. La gaine amincissante vous aidera certes en fonction du modèle à vous glisser dans un pantalon étroit, mais ne réglera en aucun cas cette perception ou un inconfort. Contre les ballonnements, rien de tel que les tisanes (thym, romarin, menthe poivrée) et pour avoir un ventre plus plat, le tout passe par l’alimentation et quelques exercices (on peut même en faire dans notre lit).

L’idéal, c'est de prendre la gaine amincissante pour ce qu'elle est : un accessoire, une astuce beauté (comme un bon mascara que l'on ôtera avant de se mettre au lit). L'idée, c'est d'accepter notre corps, ce que montrent d’ailleurs très bien les nombreuses campagnes qui promeuvent les gaines amincissantes. Toutes les morphologies sont belles et désirables, en gaine, string ou tenue d’Eve. Être sexy, c'est en premier lieu se sentir sexy !

 

Où trouver une gaine amincissante ? 

 Asos, Étam, H&M, proposent leur lot de gaines amincissantes et sa démocratisation est telle qu’il est très facile de se procurer une gaine amincissante à des prix hyper abordables ! En voilà un indice supplémentaire qui catégorise la gaine amincissante comme un presque classique de la garde-robe et l'une des options à envisager.

Le côté taille haute et le confort, que la gaine amincissante procure, sous certains vêtements, font de la gaine amincissante le sous-vêtement à choisir. OK, on trouve donc des gaines à tous les coins de rue, mais comment choisir une gaine amincissante ?

La gaine amincissante est tellement devenue stylée qu’elle se décline dans plusieurs formes et dans plusieurs coloris de gaines amincissantes. Le maître mot en matière de sous-vêtements reste le même avec la gaine amincissante : se faire plaisir. On trouve aujourd'hui la gaine sous forme de boxer/panty gaine, de culotte gaine, de body gaine, legging et même de combinaison gaines ! On est bien loin du vieux corset étouffant ou de la ceinture ajustable.

 

 

Quelle gaine amincissante choisir ?

 La gaine amincissante panty/boxer : cette gaine amincissante, ou plutôt galbante, est en forme de panty, taille haute, elle promet un maintien modéré et ainsi beaucoup de confort. Certaines Américaines arborent ce style de gaine amincissante pour sortir, aller faire des courses et se balader. On prend exemple ?

Panty sculptant taille haute - Etam - 23 €

La gaine amincissante culotte : cette gaine amincissante est sous forme de culotte taille haute, du confort, un maintien dit fort et une taille sculptée pour un côté galbant qui ne sera pas étouffant.

Culotte taille haute - Etam - 25 €

La gaine amincissante legging : c’est la gaine amincissante que l’on peut porter dehors si on l’ose, un peu comme le panty même si la gaine amincissante legging a un côté "l'air de ne pas y toucher". Nonchalamment, on enfile cette gaine amincissante taille haute comme un vulgaire legging en coton alors qu’elle va nous faire un fessier de déesse remonté à souhait, sans déranger notre ventre.

Mariella Pant - Oceans Apart - 70 €

La gaine amincissante combinaison : c’est la copine de la gaine amincissante legging, une fois de plus si on l’ose on peut la porter en total look avec un gilet en maille et une paire de baskets ou alors elle se glisse aisément sous un pantalon et un petit pull. Effet seconde peau la gaine amincissante en combinaison moule le corps (taille, ventre, fesses, cuisses) dans sa globalité et apporte un sentiment de maintien cohérent, car moins ciblé.

SCULPTING BODYSUIT - Skims - 78 €

La gaine amincissante nude : le petit must have, si l’on est une débutante dans le monde des gaines amincissantes et que l’on en veut une « pour le style », c’est vraiment le prototype basique de la gaine amincissante nouvelle génération. Douce, effet seconde peau, une impression d’être nue et galbée en douceur. N’est-ce pas la plus belle des tenues (d'être nue hein, pas galbée en douceur !) ?

Panty Firm shape - H&M - 10 €

La gaine amincissante travaillée : Tous les coups sont permis en matière de choix de sous-vêtements même quand ceux-ci sont gainants, galbants et sculptants. On n'est pas obligées d’opter pour l’effet seconde peau, d’ailleurs quitte à choisir une gaine amincissante pourquoi ne pas taper dans l’original, le froufrou, le résolument sexy à l’ancienne avec une gaine amincissante haute en couleur et qui ne fait plus peur ?

Panty, dentelle transparente - Ulla Popken - 20 €

 

Let's shop

 

 

 

Tags : gainage, News Bien-Être, être sexy, lingerie, Femme