Lorsque rien ne va, que quelque chose nous tracasse ou qu'on se soit simplement levées du mauvais pied, le câlin arrive toujours à nous apaiser. Et ce, qu'importe à quel point nous sommes frustrées, énervées, dépassées.

Et même si on ne cessera jamais de prôner ses bienfaits, il n'est cependant pas le seul à être doté de ces super pouvoirs. En effet, selon des recherches menées par la psychologue américaine Emma Kenny, en partenariat avec Meridian et relayées par Marie Claire, le beurre de cacahuète pourrait, tout autant, avoir un impact positif sur notre état mental.

Du câlin au beurre de cacahuète, il n'y a qu'un pas

Au cours de son enquête, Emma Kenny a ainsi découvert que manger une cuillère de 15 grammes de beurre de cacahuète serait aussi réconfortant et bénéfique sur le plan mental que prendre quelqu'un dans nos bras. "Un câlin de 30 secondes ou une cuillère de beurre de cacahuète nous donnent le même boost de sérotonine", explique-t-elle.

Voilà qui est bon à savoir pour remédier à nos petits coups de blues. Évidemment, et comme toutes les bonnes choses, il est à consommer avec modération : une cuillère de temps à autre, pas plus !

Le tryptophane, clé du bonheur ?

Ce phénomène s'explique par le fait que le beurre de cacahuète contient du tryptophane, un acide aminé essentiel pour l'organisme, responsable de la production de sérotonine dans notre corps. Ainsi, tous les aliments qui en contiennent ont le pouvoir de nous rassurer entre leurs mains. Et plus particulièrement ceux riches en protéines. Œufs, viandes maigres, volailles, poissons, mais aussi légumineuses sont donc en mesure de nous réconforter. 

On comprend pourquoi, instinctivement, on se met à manger lorsqu'on est déprimées...

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Tags : santé, Alimentation, News Société