Le ton est donné dans le titre. Pour cet article, on met totalement le glamour de côté ! Mais chez nous, le nerf de la guerre, c’est le « healthy way of life » alors après tout, le glamour peut bien passer un peu au second plan, car la couleur de votre sang en dit long sur la santé de votre corps !

Qu’on se le dise, la période des règles n’est une période réjouissante pour PER-SO-NNE. Il y a celles que ça dégoûte, celles que cela gêne, celles qui se tordent de douleur, mais peu d’entre nous (oui, on est malheureusement tout autant concernée que vous) que cela indiffère. Connaissez-vous vraiment l’histoire cachée des règles au fond de votre culotte (ça y est, c’est trop, c’est ça ?!) ?

Bon, on arrête le « tease » dégoûtant et on vous balance ce que révèle la couleur de vos règles sur votre état de santé !

Et pas de panique, ici vous n’aurez pas le cancer #nodoctissimostyle !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Des règles rosâtres

Si la couleur de votre sang est plutôt rose, c’est naturel : c’est le début de votre cycle. Le temps que le processus se mette en marche, vos premiers saignements se mélangent à votre fluide habituellement plutôt blanc. Et tout le monde sait que pour faire du rose, il faut ajouter du blanc au rouge. Alors pas de panique, votre santé n'est pas mise en danger !

Les règles roses peuvent être aussi dues à des saignements après un rapport avec votre partenaire. Votre sang peut se mélanger à la couleur des règles et donc causer cette couleur plus rose.

 

2. Des règles rouge clair

Le sang rouge clair est signe de « bonne santé ». En d’autres termes, si le sang de vos règles est de la même couleur que le sang qui sort de votre doigt quand vous vous entaillez avec une enveloppe, R.A.S, vous avez une santé de fer ! Et si vous avez une douleur menstruelle, ça reste aussi normal et votre santé n'est pas remise en jeu, ce qui compte, c'est la couleur. Cependant, si les symptômes de douleurs de règles sont trop intenses, on fonce consulter son gynécologue pour s'assurer qu'il n'y a pas d'endométriose.


 

3. Des règles rouge vif

Si vos menstruations sont très peu abondantes, que les règles tirent vers le rouge vif (pas fluo non plus, mais tout de même) et qu’en plus de cela, votre cycle dure plus d’une semaine, foncez consulter un gynécologue. Cela pourrait être les signes annonciateurs d’un problème de thyroïde.

Si des saignements de cette couleur arrivent hors cycle, il est possible que ce soit un signe d'une infection sexuellement transmissible comme la chlamydia. On part donc tout de suite consulter son médecin si c'est le cas. Une infection de ce genre peut ne pas être grave si celle-ci est traitée rapidement.

4. Des règles rouge foncé

Le sang rouge foncé parfois même accompagné de petits caillots bordeaux est le signe de la fin de votre cycle de règles. Le moment où vous passez de la serviette « 4 gouttes » au protège-slip quoi ! Rien d’effrayant là-dedans.

En revanche, on fait attention aux caillots « gris », ils peuvent être symptomatiques d’une « fausse couche ».

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

5. Des règles orangées

Ici « Orange is NOT the new black ». Les reflets orange dans le sang des règles sont généralement suivis de près d’une odeur désagréable et d’une jolie infection sous-jacente. Rien de bien grave, on a toutes déjà eu des mycoses et des problèmes de ce côté-là ! Mais sachez que pour le coup, ici, la couleur orange est signe de carton rouge. On fonce consulter notre gynécologue DI-RECT. On ne rigole pas avec les menstruations ! Ces pertes orange ne sont pas toujours signe d'une infection comme la vaginose, mais pour éviter tout risque, on privilégie une consultation avec son médecin.


6. Des règles marron

Les règles marron, voire noirâtres, sont la continuité naturelle des règles rouge foncé. Elles apparaissent en fin de cycle quand l’utérus reprend doucement ses fonctions. Pas de panique à avoir, votre cycle suit doucement le rythme de sa vie et vos saignements vont bientôt se stopper. Enfin la fin des règles !

Si vous avez des pertes de couleur marron après un accouchement, pas de panique, vous êtes en bonne santé et ce n'est même pas des règles. Votre corps expulse naturellement l'excès de sang et tissus de l'utérus.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

7. Règles abondantes

Ce n’est pas le cas de toutes les femmes, mais certaines d’entre nous se vident littéralement de leur sang pendant les premiers jours de leurs règles. Et bien que contraignant, ça n’a rien d’anormal. En réalité, c’est même le signe que votre paroi utérine se renouvelle rapidement et que votre cycle est donc en bonne santé.

Cependant, si vous changez votre protection plus de 5 fois par jour, vous rentrez dans la catégorie « règles excessives » et il est préférable de consulter un gynécologue. Mais pas de quoi s'inquiéter non plus, cette abondance de saignements va juste vous provoquer une grosse carence en fer due à l'importante perte de sang. Votre médecin pourra vous éclairer à ce sujet.

 

8. Pas de règles

Le fait de ne pas avoir ses règles peut-être ordinaires si c’est désiré. Autrement dit, si vous prenez une pilule en continu ou encore une pilule progestative (exemple : Cerazette, Optimizette, etc.) sans œstrogènes qui n’engendrent aucun processus de saignement.

En revanche, si rien n’est prémédité, il est temps de penser à s’acheter un test de grossesse ou d’accepter la ménopause.

Mais une absence de règles peut être aussi signe de stress, de changement de température trop agressif. Le monde qui vous entoure peut influencer votre cycle de règles. Là encore, vous pouvez consulter un médecin pour qu'il vous prescrive un prélèvement de sang afin de vous assurer que vous n'êtes pas enceinte.

-

 

Tags : règles, healthy, santé