Pas de doute, vous êtes bien en gueule de bois. Les maux de tête et d'estomac sont des indices assez clairs pour vous faire comprendre qu'hier soir, vous avez un peu trop abusé de la bouteille. Et, même si vous ne vous souvenez pas de tout, vous êtes sûre que vous avez passé une super soirée. Par contre, le lendemain risque d'être un peu plus compliqué. 

Certes, vous auriez pu prévoir le coup et prendre une boisson anti-gueule de bois avant de vous faire entraîner dans le quatrième bar de la soirée, mais vous n'y avez pas pensé. Bilan des courses, la terre semble tourner plus vite que d'habitude et vous ne savez plus vraiment où vous habitez. 

Pourtant, rien de grave, ce n'est sûrement pas la première fois (ni la dernière) que vous vous retrouvez dans cet état. Mais, si vous aviez eu ces 5 conseils avant de partir en soirée, votre lendemain aurait été beaucoup plus facile (c'est certain). Découvrez sans attendre 5 conseils en or pour ne plus jamais subir une gueule de bois. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-

   

1) Boire beaucoup (beaucoup) d'eau et oublier le paracétamol

Si vous faites partie de ces gens qui ne pensent pas à boire un ou deux verres d'eau entre deux verres de cocktail, vous risquez de souffrir d'un incroyable mal de tête au réveil le lendemain. C'est normal, c'est parce que votre corps est en état de déshydratation à cause des toxines d'alcool. Pour combattre le mal, il faut réhydrater le corps en buvant le plus d'eau possible.

Attention, on pourrait penser qu'un cachet de paracétamol peut aider à combattre le mal de tête, mais c'est une très mauvaise idée. Ce médicament, étant métabolisé par le foie, ne va faire que fatiguer encore plus cet organe qui a sûrement déjà travaillé une bonne partie de la nuit pour traiter l'alcool de votre organisme. Il y a donc un vrai effet négatif sur le corps lorsque l'on prend du paracétamol après une soirée un peu trop arrosée. Mais si les maux de tête ne passent pas et que vous avez vraiment besoin d'un coup de pouce, privilégiez l'ibuprofène (aux doses conseillées), cet anti-inflammatoire sera plus efficace sur les symptômes de la gueule de bois.

 

2) Globalement, il faut éviter tous les aliments qui font travailler le foie ou qui agressent le système digestif

Il faut laisser au corps le temps de se remettre de l'épreuve de la nuit passée. Votre foie et tous vos organes digestifs risquent de passer une sale journée. Alors que vous regrettez d'avoir bu autant la veille, n'essayez pas de vous réveiller avec un café ou un bol de lait chaud, cela ne fera qu'empirer les choses (et ce sera pire encore si vous buvez du café au lait). Les produits laitiers sont très demandeurs en énergie pour la digestion, ce n'est peut-être pas le meilleur moment pour demander à votre estomac de travailler (surtout si vous avez la nausée). Idem pour le café qui va venir faire travailler votre foie plus que de raison. Privilégiez plutôt les boissons douces et détox, comme un citron chaud ou des infusions (au gingembre pour calmer votre système digestif).

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

3) Essayez de transpirer pour éliminer les toxines

Une fois que vous vous êtes bien réhydratée, il peut être tentant de retourner se lover dans les bras de Morphée. Mais, si vous voulez vraiment tordre le cou à cette vilaine gueule de bois, le mieux, c'est de transpirer. Vous pouvez aller au sauna mais aussi faire un peu de sport. Attention, il faut y aller en douceur, le manque d'eau a indirectement fatigué vos muscles. Essayez de faire un peu de cardio pour faire transpirer le corps et éliminer les toxines de votre organisme. Si les premières minutes d'effort risquent d'être difficiles, vous trouverez rapidement de bonnes foulées et vous sentirez à nouveau vivante après votre petite session sportive.

 

4) Pensez à bien manger avant et après la soirée

Ce n'est pas un secret, on est moins sensible à l'alcool si on a le ventre bien plein. Il ne faut pas (dans l'absolu) partir en soirée à jeun, sinon le réveil du lendemain sera encore plus difficile. Manger un bon repas avant d'enchaîner les cocktails, c'est prévenir les symptômes liés à l'alcool. Le lendemain aussi, n'hésitez pas à bien manger pour aider votre organisme à retrouver un peu d'énergie. Mais exit les chips et autres calories vides, privilégiez les plats denses comme un ramen, un burger, des pâtes, du riz ou tout ce qui vous fait plaisir. Évitez juste les plats un peu difficiles à digérer, c'est votre estomac qui vous remerciera.

 

 

5) Prenez du temps pour vous reposer

Un lendemain de soirée, sauf si vous avez le démon de la fête, il est préférable de favoriser le repos pour permettre à votre corps de se remettre totalement de votre nuit de folie et de ne pas traîner les symptômes sur plusieurs jours. Allez au lit tôt, à une heure normale pour ne pas décaler votre rythme de sommeil. Mettez toutes les chances de votre côté en buvant une tisane relaxante ou en prenant quelques goûtes de CBD, vous serez ainsi pleinement détendue, prête à rêver de votre prochaine soirée sous le feu des projecteurs.