Ça fait un petit moment que vous n'êtes pas allée à la gym mais bon, ce n’est pas grave, allez hop ! Mais qu'est-ce qu... Hé mais c'est vachement plus dur !!!

Ben oui. C'est la mauvaise nouvelle du jour : se remettre au sport après avoir pris une petite pause peut donner l’impression de recommencer à zéro. Et ne parlons même pas de la course à pied, c'est encore pire. Résultat : c'est assez décourageant - physiquement et mentalement.

Mais ce n'est peut-être pas aussi catastrophique que vous le pensez : dans quelle mesure une pause dans votre entraînement a-t-elle des conséquences sur votre objectif ? Pas de panique, on vous dit tout !

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1. Sauter des séances d’entraînement de quelques jours, voire d’une semaine, ne fera pas grand-chose

-

En fait, de manière assez contradictoire, votre corps en aura peut-être besoin. Si vous travaillez quatre à six fois par semaine, une semaine de congé est une occasion de faire une pause pour votre esprit et votre corps. Et en supposant que vous n'avez pas ce rythme-là, vous n'avez pas à vous soucier de perdre votre forme ! 

Finalement le plus gros risque, c'est le mental car, pour un débutant, la routine est la clé d'une semaine sportive réussie. Certains arrêtent et ne recommencent jamais.

 

2. Mais au bout de deux semaines environ d'inactivité, le conditionnement aérobique commence à diminuer sensiblement

-
Plus vous vous entraînez, plus vos poumons et votre cœur sont efficaces pour fournir de l'oxygène et du sang frais à votre corps pendant l'exercice or
lorsque vous arrêtez de faire de l'exercice, la capacité du cœur à pomper efficacement le sang commence à diminuer. Le taux exact variera, mais des études suggèrent qu'après environ deux semaines d'inactivité, vous remarquerez des changements.

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations
 

3. En ce qui concerne l'entraînement en force, le changement est moins visible

-
Généralement, pour un sportif régulier qui soulève plusieurs fois par semaine, prendre du temps libre ne causera pas beaucoup de pertes. Donc, même s’il y a une baisse, elle est moins importante que pour votre forme cardiovasculaire. Les recherches suggèrent que les fibres de force musculaire restent inchangées après un mois d'inactivité, mais vous pouvez constater une perte de puissance spécifique au sport.
Cependant, il est tout à fait normal de se sentir plus faible car votre esprit et vos muscles sont un peu ébranlés après une pause. Il faut de la coordination et de la mémoire musculaire littérale pour soulever. Ainsi, se sentir désynchronisée et moins confiante peut rendre la levée de poids lourds plus difficile.

 

4. Plus vous êtes en forme, plus vite vous perdez !

-
Quelle injustice ! Mais comme votre corps est plus adapté à un entraînement constant à un niveau supérieur, vous remarquerez une différence beaucoup plus tôt que quelqu'un qui s'entraîne de manière plus irrégulière ou avec une intensité beaucoup plus faible. Et cela est vrai tant pour l'activité aérobique que pour l'entraînement en force.

 

5. Mieux vaut faire quelques séances d’entraînement courtes et intenses que de sauter complètement

-
Un petit quelque chose vaut toujours mieux que rien du tout ! Au lieu de sauter quelques semaines ou quelques mois d’exercice, réduisez le nombre d'entraînements, mais augmentez votre intensité les jours où vous pouvez faire de l’exercice. Et si vous êtes fatiguée en ce moment, faites un peu de sport même si vous n'atteignez pas vos objectifs habituels en temps ou en force. Au moins, vous vous entretenez un peu !