Il paraît que tout est dans la nature, les bonnes personnes comme les mauvaises. On avait déjà assez de mal à éviter les pervers narcissiques, voilà que l’on découvre son cousin maléfique : le Gaslighter. 

Traduit en français, le gaslighting signifie « décervelage ». Il est encore une fois question de manipulation, mais celui-là ne fera pas que vous écarter de toutes les personnes qui vous veulent du bien. 

Ce type de profil a un mode de fonctionnement encore plus insidieux et pervers : il va choisir une victime et la faire douter, petit à petit, de sa santé mentale. Si bien que, souvent, le seul référent des victimes reste le bourreau lui-même, qui se présente comme « la seule personne à réellement pouvoir les comprendre et les soutenir ». Le gaslihghting peut venir s’ajouter aux violences physiques, le profil sociopathe va venir nier les violences, faisant passer la victime pour folle. 

Le gaslighting n’est pas seulement réservé aux relations de couple, il peut s’appliquer à tout type de relation : parent-enfant, patron-employé, frère-sœur…

Les Éclaireuses 

 

- Comment reconnaître un gaslighter ?

-

Généralement, les gaslighters sont des menteurs nés. Ils vont constamment nier vos affirmations pour vous faire douter de ce dont vous vous souvenez –ou du coup dont vous pensez vous souvenir. Il va vous pousser à vous questionner sur votre propre réalité. C’est à ce moment-là qu’il faut commencer à s’inquiéter. 

Il peut également s’attaquer à un groupe de personnes, allant même jusqu’à imposer son emprise sur les proches de la victime : cette manœuvre est destinée à asseoir son contrôle et à intensifier les messages contradictoires pour avoir un résultat toujours plus efficace. 

Au-delà de leurs mensonges, ils vont, comme les pervers narcissiques, user et abuser de discours en opposition : la semaine A, vous ne valez rien, la semaine B, vous êtes la personne la plus formidable de la terre. Il met tout en œuvre pour déstabiliser la victime. L’absence de cohérence lui permet de faire douter, de perturber et de fausser un jugement. Si bien qu’il finit par ne plus être que le seul référent de la victime, la seule personne en qui elle a confiance.

 

- Comment savoir si vous êtes victime ? 

-

Ce sont les effets psychologiques qui vont être l’indicateur de votre souffrance : si vous vous sentez vide, comme l’ombre de vous-même, que vous avez l’impression de devenir folle, de tout faire mal, que vous commencez à douter de la moindre décision… Fuyez. 

Le but de votre abuseur sera de remettre en doute chacun de vos choix, détruisant au passage vos envies et votre confiance en soi. Vous finissez par devenir une poupée de chiffon à la merci des caprices de votre « partenaire ». 

Il faut savoir que les gaslighters’attaquent souvent aux personnes qui ont connu un choc émotionnel fort, comme une rupture ou un décès. Les personnes isolées sont aussi plus exposées à des risques. On note aussi que les personnes en besoin de reconnaissance affective ou qui sont à tout prix à la recherche d’une relation ont tendance à être des proies faciles. 

Selon certains psychologues, les phrases les plus récurrentes sont : 
« Tu es trop susceptible. »
« Tu te fais des idées. »
« Non, tu te trompes, tu confonds, comme toujours. »
« Tu dis des choses très étranges. »

Si vous êtes victime d’un gaslighter, vous allez vivre, en permanence, dans un état de confusion. Votre seul repère sera celui qui vous manipule. 

- Comment s’en sortir ? 

-

Souvent, c’est votre entourage qui s’en rendra compte avant vous. En voyant votre comportement changer, vos proches commenceront à se poser des questions. Votre premier réflexe sera de les rejeter, parce qu’ils ne peuvent pas comprendre, ils ne le connaissent pas. Il faut savoir qu’à la situation de manipulation s’ajoute souvent un syndrome de Stockholm : vous allez constamment chercher des excuses à votre bourreau, vous chercherez même à le défendre. Il n’en est rien. 

Les instants de lucidité, même rares, existent, profitez de ces instants pour accepter une main tendue. Ne refusez pas l’aide de vos proches, elle peut être essentielle pour vous aider à sortir de ce cercle vicieux.