Demain, c'est la journée des célibataires. Et pour l'occasion, Meetic, expert en la matière depuis plus de vingt ans, s'est demandé ce dont ils ont besoin en 2022. 

Rien qu'en Europe, selon les pays, les tendances divergent. Pendant que 60 % des Français sont inscrits sur les sites de rencontres et les privilégient aux soirées, les Britanniques, eux, croient encore aux sorties (42 %). Si les Espagnols ont du mal à croire au coup de foudre (10 %), en grands romantiques, les Français acceptent beaucoup plus cette idée (25 %). Et ils ont de moins en moins de critères...

Que recherchent les célibataires en 2022 ?

C'est un fait : depuis le Covid 19, les célibataires - 54 % d'entre eux, plus précisément - n'ont jamais autant eu envie d'être en couple. Eh oui, l'enfermement et l'éloignement, ça fait réfléchir. Plus que jamais, on veut connaître l'amour... Et on est de moins en moins exigeants : on aime les personnes SIMPLES. La bienveillance, avec 40 % des votes, est en tête des critères recherchés lors d'une rencontre. En duo avec l'authenticité (39 %). On rêve évidemment et surtout d'un couple complice (57 %), passionnel (40 %).

D'ailleurs, l'étude révèle également que 56 % des célibataires inscrits sur Meetic plébiscitent les événements organisés par la plateforme, comme les afterworks, les soirées karaoké ou encore les jeux de piste. On vous le disait, les chiffres parlent d'eux-mêmes : on a de plus en plus le goût des choses simples.

Aussi, aujourd'hui, les messages ne suffisent plus : on aime se voir et s'entendre, mais à travers un téléphone ou un ordinateur. Grâce à la fonction. Meetic Voice, plus de 30 millions d'extraits audio ont déjà été envoyés sur le site de rencontre. Les appels vidéos, quant à eux, durent en moyenne 37 minutes.

Le classement des accents européens les plus séduisants

Mais les rencontres, c'est avant tout une histoire de langues. Sans mauvais jeu de mots. L'enquête révèle en effet que pas moins de 85 % des célibataires accordent une attention particulière à l'élocution. Pas de surprise : on accorde beaucoup d'intérêt à la manière dont notre prétendant s'exprime.

Surtout si ce dernier à ce petit truc en plus, cet accent qui nous fait chavirer. 42 % des célibataires ont un faible pour l'accent italien, suivi de près par l'accent espagnol (38 %). À l'inverse, les accents belge et suisse, eux, ne sont pas très convoités : ils reçoivent respectivement 5 % et 6 % de votes.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

Tags : amour, célibataire, Célibat, étude