Who run the world ? GIRL !

Mais pas que ! Et c'est là que la parité entre les hommes et les femmes rentre en jeu. Le but, c'est que nous puissions tous vivre en société de la même manière. Cette parité entre les deux sexes signifie que chacun est représenté à égalité dans les institutions, en ayant la possibilité d’accéder aux mêmes droits, à la même éducation.

Les femmes se battent depuis toujours pour leurs droits, pour être enfin à égalité avec les hommes. Ça peut toucher tous les moments de la vie, au travail, à la maison. Ce qui compte, c'est qu'aucun des deux sexes n'ait à se marcher dessus pour avoir des droits.

Les victimes sont encore et toujours les femmes, mais nous pouvons espérer un changement grâce au gouvernement de notre pays. Mais la situation concernant la parité des hommes et des femmes est encore préoccupante dans le monde entier.

On fait le point tout de suite sur la parité des hommes et des femmes en France.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

1) La parité des hommes et des femmes en politique

Tout d'abord, on sait toutes que la loi sur le droit de vote des femmes nous a été offerte en 1944. Notre cher gouvernement (très masculin, bizarrement) a bien pris son temps avant de nous accorder ce droit. Bien après la Finlande, la Pologne, l'Allemagne et encore beaucoup d'autres pays, nos droits se sont enfin fait entendre il y a 77 ans. On ne sait jamais, on pourrait peut-être mettre deux candidats dans la même urne !

En ce qui concerne le monde politique en France, la logique voudrait qu'un gouvernement ait toujours eu une égalité sur son nombre de femmes au parlement. Alors, est-ce le cas ? Roulement de tambour... Eh bien non ! Ce n'est que depuis la loi du 6 juin 2000 qu'une parité doit bien être présente au sein du gouvernement. Par exemple, au Parlement, il doit y avoir autant de femmes que d'hommes pour être sûre d'avoir un gouvernement sans inégalités.

 

2) La parité des hommes et des femmes au travail

Ah, cette parité au travail. Si les plus cyniques nous disent qu'aujourd'hui en France l'égalité hommes femmes est à son maximum (donc il ne faut pas nous plaindre), on peut démanteler cet argument réducteur en un sujet : le travail. Oui, ça n'a toujours pas changé, la vie professionnelle reste encore assez injuste pour les femmes. Déjà par rapport à l'écart salarial on n'est pas sur une égalité de l'extrême.

Selon l'INSEE, en 2020 et en France, les femmes gagnaient 16,8% de moins qu'un homme même si les deux sont dans la même entreprise, au même poste. Pourtant, depuis 1946, une loi existe pour garantir aux femmes dans tous les domaines des droits égaux à ceux des hommes.

Ceux qui défendent ce genre de loi ont le fameux argument "Ouuui mais vous, vous savez les femmes, vous tombez enceinte une ou deux fois dans votre vie. En plus après vous prenez du temps partiel pour vous occuper du bébé alors vous ne travaillez pas beaucoup, vous ne méritez pas le même salaire que nous les hommes". Vous sentez le sexisme à plein nez ? Déjà très sympa pour les femmes qui ne souhaitent pas tomber enceintes et aussi, parlons de cette charge mentale qu'on nous impose ? Pourquoi les hommes eux ne prendraient-ils pas un temps partiel pour s'occuper de leurs enfants ?

Enfin, on sent que la société a encore un long chemin à parcourir pour que l'égalité des hommes et des femmes devienne une normalité. Si on veut voir le côté positif, on peut déjà se réjouir de l'allongement du congé parental pour les hommes. Il n'est plus de 11 jours mais de 25 jours à présent avec 7 jours obligatoires à la naissance de l'enfant. La France finit par évoluer, on y croit à cette future égalité !

3) Comment évolue l'égalité des hommes et des femmes à la maison ?

Mais justement, parlons-en de cette égalité hommes femmes à la maison. Si dans la vie professionnelle, ce n'est pas encore glorieux, on espère au moins que la charge mentale des tâches n'est plus portée que par les femmes.

En réalité, ne soyons pas nous-mêmes cyniques et acceptons que la société évolue à ce sujet. La parole se libère et nous sommes réellement en train de développer dans le pays une génération avec une meilleure parité à la maison. Les femmes consacrent 3h26 par jours aux tâches ménagères, quant aux hommes ils sont plus sur 2h, d'après l'INSEE.

Même si ce n'est pas parfait, on sent que les inégalités dans les couples n'ont plus un si grand écart. La majorité du temps, ce sont les femmes qui s'occupent des enfants et les hommes du bricolage mais on tend quand même à une évolution. Déjà dans la vie en société, le droit en communication se veut d'afficher une parité des hommes et des femmes dans les publicités où il serait question de tâches ménagères.

 

4) Quelles sont les conséquences de ces inégalités au quotidien ?

Les conséquences des inégalités entre les hommes et les femmes peuvent être importantes. Durant toute une vie, que ce soit à la maison ou dans la vie professionnelle, la société a mis les hommes sur un piédestal, ce qui peut avoir des conséquences néfastes dans la vie en général pour les femmes.

D'abord, ces inégalités ont pu pousser les hommes à exercer du mansplaining. On peut le voir surtout au travail, ces inégalités qui se creusent ont pu pousser certaines situations où les femmes étaient peu considérées par leurs interlocuteurs. Plus graves encore, ces inégalités peuvent entraîner des violences domestiques, pensant que le bourreau a tout les droits comparés à la victime. En 2019, on recensait 142 000 victimes, un chiffre tout de même alarmant.

Aussi, nous avons la chance en France de posséder l'un des droits les plus importants : l'éducation. Comparés à d'autres pays où les jeunes femmes ne peuvent pas étudier comme elles le souhaitent, en France nous avons la possibilité d'être aussi diplômées que les hommes et ça, ça n'a pas de prix. Cependant, même si en France nous avons tendance à être plus diplômées que les hommes, le taux de chômage chez les femmes à la sortie de l'université est plus élevé que celui chez les hommes.

En bref, la France a encore un long chemin à parcourir pour que les hommes et les femmes puissent vivre dans une égalité maximale. En libérant la parole des victimes trop souvent mise à l'écart à cause de ces inégalités, nous pourrons trouver un moyen pour que la loi fasse respecter à 100% cette parité. Il est important de rappeler que dans certains pays, les femmes n'ont aucun droit. Que ce soit un accès à l'éducation ou un accès au travail, certaines femmes doivent encore lutter pour pouvoir faire entendre leurs droits et vivre une réelle égalité hommes femmes.

Il est important que femmes comme hommes, nous puissions parler et informer la société pour changer les mentalités et atteindre une vraie égalité. Avec l'aide du gouvernement qui lui aussi évolue, nous pourrons doucement tendre vers une égalité parfaite entre les hommes et les femmes.

 

 

Tags : homme, sexe, féminisme