Et si le challenge le plus difficile dans notre monde moderne, c'était de maintenir une relation amoureuse saine, durable et fidèle ? En 2022, Gleeden nous apprenait que presque 50% des hommes français avouaient avoir déjà eu une relation extraconjugale (pour 38% des femmes). Les grenouilles sont les champions européens de l'infidélité (ou ils sont juste plus honnêtes) et cette réputation commence à nous coller à la peau.

Mais il y aurait des facteurs qui permettraient d'expliquer l'infidélité. Une étude israélienne a décidé de se pencher sur le sujet pour comprendre quels étaient les mécanismes qui poussent un partenaire à aller voir ailleurs et, surtout, s'il y avait certains schémas répétitifs dans les différentes relations analysées.

Plus on est en couple longtemps, plus on a de chance d'être tenté

Le résultat n'a rien d'étonnant. Les couples engagés dans une longue relation auraient plus de risque de subir l'infidélité ou d'être tenté d'aller voir ailleurs. La lassitude, la routine et l'absence de communication sont souvent les trois facteurs qui poussent à l'infidélité.

On a souvent tendance à croire qu'il y aurait des caps clés dans une relation. Le premier arriverait au bout de 3 ans de relation, pour beaucoup (dont Frédéric Beigbeder), c'est le temps qu'il faut pour que la passion s'étiole. Le second cap clé est au bout de 7 ans de relation. C'est souvent une étape fatale pour de nombreux couples.

Mais attention, les propos sont évidemment à nuancer. Dans les faits, les chercheurs ont établi d'autres temporalités en fonction des réponses des 423 participants à l'étude. On remarque d'ailleurs une vraie différence entre les réponses des femmes et celles des hommes. Pour les femmes, elles sont plus susceptibles de tromper leur partenaire entre la 6ème et la 10ème année de relation. Pour les hommes, cela se situe autour des 11 ans de mariage. 

Heureusement, il y a des partenaires qui ne cèdent pas à l'appel de l'adultère et c'est en partie à cause de leurs valeurs morales mais également à cause de la peur du célibat.

Qu'est-ce qui nous pousse à tromper notre partenaire ? 

Les motivations qui expliquent l'adultère sont nombreuses et variées. Pour certains, cela est en partie motivé par le manque d'attention de la part de leur partenaire (c'est en tout cas la motivation principale chez les femmes). Pour les hommes, la tromperie serait généralement motivée par une attirance physique ressentie pour une personne.

S'ajoutent à ces éléments déclencheurs la colère, la rancœur ou encore la jalousie qui entachent chaque jour un peu plus une relation. Bien souvent, la meilleure solution pour éviter qu'un couple ne meure, c'est encore d'instaurer une vraie communication entre les partenaires pour permettre de pérenniser le couple et de lui permettre de durer dans le temps. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

 

Tags : couple, News, Relation, Drague et séduction