Il y a des choses que personne ne devrait avoir à subir, comme goûter les endives aux jambons de la cantine, écouter un album de mauvaises reprises de votre chanteur préféré et se forcer à rester dans une relation complètement toxique. Pourtant, même si la plupart du temps, on arrive à éviter les deux premières, la troisième situation arrive parfois sans crier gare.

Sur le papier, tout semblait parfait, avec ce mec qui a cette qualite que l'on attend chez un homme : le charme. Mais en réalité, cette relation est un véritable enfer. Pourtant, vous vous accrochez, comme une moule à son rocher à cette relation en dérive. Dans le fond, vous fantasmez toujours sur la relation idéale qu'elle aurait pu devenir. Vous vous accrochez à l'idée que les choses peuvent s'arranger, qu'il ou elle peut changer. 

Mais, à trop vouloir occulter la réalité, on se trouve bloqué dans un schéma nocif qui finira par nous détruire à petit feu. Oui, tout n'est pas toujours rose dans l'amour, mais s'il y a plus de moments tristes et négatifs que de moment joyeux, c'est qu'il y a sûrement un problème. Le couple doit être construit sur un schéma de balance, s'il y a un déséquilibre en faveur d'un partenaire au détriment d'un autre, c'est le signe qu'il est temps de mettre les choses à plat pour avancer sereinement, que ce soit seul ou à deux. 

Ainsi, le temps est venu d'arrêter de se trouver des excuses pour ne pas voir la vérité en face. Qui sait, derrière la rupture se cache peut-être une histoire d'amour encore plus belle ? Un peu de courage n'a jamais fait de mal et on en tire souvent beaucoup plus de bénéfices que l'on ne le pense. Allez ! À vos carnets ! Voici les 9 phrases que vous ne devrez plus dire à partir d'aujourd'hui pour échapper à la réalité de votre situation amoureuse. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. "Je finirai par partir un jour"

-

 

Alors, pourquoi ne pas le faire maintenant ? À force de reculer devant l'obstacle, vous risquez de ne jamais avoir le courage de le sauter. Ne remettez pas à demain les décisions qui peuvent vous permettre d'aller de l'avant. Ce raisonnement prouve qu'au fond, vous avez conscience que quelque chose cloche. N'attendez pas d'être au point de non-retour pour prendre des initiatives. Plus vous attendez, plus il sera difficile de partir. 

 

2. "Avec lui, le sexe, c'est incroyable"

-

 

Du coup, mettez les choses à plat, c'est un plan cul ou c'est une vraie relation ? Non pas qu'il faille mettre des étiquettes sur tout et n'importe quoi, mais il est important de bien définir quel type de relation vous vivez. S'il ne s'agit que d'une simple histoire de sexe, cette excuse peut passer. Mais si, sur le papier, vous vous définissez comme un véritable "couple", la situation est caduque. Ne vous cachez pas derrière des relations charnelles de qualité, une relation ne se résume pas qu'à ça, il y a tous les à-côtés : la tendresse, l'écoute, le partage, la découverte de l'autre... S'il n'y a de l'harmonie que sous la couette, c'est que la relation n'est pas vouée à durer indéfiniment. 

 

3. "Je ne veux pas tout recommencer à zéro"

-

 

Il est vrai qu'après des années passées dans une relation (aussi toxique soit-elle), le célibat peut avoir quelque chose d'effrayant. Même si finalement il n'y a rien de mal à faire cavalier seul, se retrouver en tête-à-tête avec soi-même après tant d'années de partage peut être une véritable source de peur et de stress. Et on ne parle même pas des nouvelles règles de la parade amoureuse, car il est possible que, si vous arrivez après une (très) longue relation, vous ayez loupé le coche de Tinder et consort. Mais, même si tout cela à l'air effrayant vu de l'extérieur, ça l'est beaucoup moins vu de l'intérieur. Si vous finissez par sauter le pas, vous vous rendrez compte qu'il n'y a rien de dramatique à être célibataire, au contraire, cette situation pourrait aussi vous permettre de vous retrouver et de faire le point sur vous, votre vie et vos attentes. 

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

4. "Nous sommes ensemble depuis toujours"

-

 

Depuis toujours, ne veut pas dire "depuis le berceau" et ce n'est pas parce que cela fait 10 ans que vous êtes avec lui que vous ne savez pas vous débrouiller toute seule. La "solitude" et le célibat ne vous tueront pas et vous serez même capable de retomber amoureuse, malgré tout l'amour que vous aviez pour votre premier compagnon. Rien ne peut vous forcer à rester avec quelqu'un, ni le temps ni l'habitude. 

 

5. "Il a changé"

-

 

Il est vrai ce mensonge ? A-t-il vraiment changé ou c'est juste une excuse que vous avez trouvée pour essayer de vous convaincre que c'est vrai ? S'il ne change pas malgré les discussions et l'évocation de votre souffrance ou de votre mal-être, c'est qu'il ne vous mérite pas. Faire le choix de partir, c'est éviter d'avoir constamment le cœur brisé par la même personne qui reproduit inlassablement les mêmes erreurs.

 

6. "Je ne trouverai jamais quelqu'un d'autre" 

-

 

Deux choses : arrêtez de vous dévaloriser dans un premier temps et, dans un second temps, prenez conscience qu'il n'y a pas qu'un seul poisson dans l'océan. Cette métaphore sous-marine, aussi risible et évidente soit-elle, reste néanmoins criante de vérité. Non, ce n'est pas le seul homme sur terre capable de vous comprendre. Non, ce n'est pas le seul homme sur terre assez fou pour vous aimer. Et non, vous n'allez pas finir seule avec 14 chats. Il ne faut jamais dire jamais, car la seule chose qui est irréversible sur terre, c'est la mort. Pour le reste, il y a toujours de nouvelles alternatives qui se présentent à vous, si tant est que vous soyez libre et disponible pour les saisir. 

 

 

7. "Il a besoin de moi" 

-

 

Le syndrome du sauveur ne vous aidera pas à vous en sortir. Et même si, dans les faits, il a réellement besoin de vous et qu'il vous le fait sentir, la culpabilité n'est pas une bonne raison pour rester dans une relation. Si vous vous sentez contrainte de rester avec lui, c'est que quelque chose cloche. Au lieu de vous demander s'il a besoin de vous, demandez-vous plutôt si vous avez envie de vous occuper de lui. En inversant le discours, vous verrez le problème sous un angle nouveau, et peut-être que vous changerez votre opinion sur la question. 

 

8. "Je ne veux décevoir personne" 

-

 

Il ne faut pas se fier à l'avis et au regard des autres, encore plus dans les relations amoureuses. Vous restez avec lui parce que vous ne voulez pas décevoir la belle-famille ? Mauvaise raison. Votre mère adore votre compagnon ? Mauvaise raison. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'il faut que vous placiez votre épanouissement au-dessus des avis et des jugements de votre entourage. Quoi qu'ils puissent en dire, la priorité pour eux, si ce sont de véritables amis ou une famille aimante, c'est que vous soyez heureuse. Arrêtez de culpabiliser pour les éventuels états d'âme d'un tiers. 

 

9. "Je suis trop vieille pour être célibataire"

-

 

Qui a dit que vous aviez une date de péremption ? L'amour, le papillonnage et le flirt n'ont pas d'âge. Vous pouvez très bien batifoler ou reconstruire une relation à n'importe quel âge, que vous aillez 26 ans ou 77. En amour, il n'y a pas de règle. Personne n'a jamais dit qu'il fallait absolument être mariée à 23 ans, mère à 26 et grand-mère à 55. La vie est pleine de surprises. Il n'y a pas d'âge idéal pour faire les choses, seulement des opportunités et de jolies rencontres. C'est une raison de plus pour ne pas s'enfermer dans une relation vouée à mourir et de vivre chaque jour comme s'il était le dernier, on ne jamais, l'amour se cache peut-être au coin de la rue