Comment les peurs peuvent-elles devenir des opportunités, en 5 points ?

Charlotte Engel 08 juillet 2019

Personne ne peut échapper à la peur, tout serait trop simple. Mais au lieu de l’appréhender et de la laisser nous grignoter ou nous paralyser sur place au moment de se lancer, pourquoi ne pas tenter de l’apprivoiser ? Surtout que cette peur peut devenir une véritable alliée. Mieux, celle-ci ouvre même la voie des opportunités.

N’évitez plus vos peurs et dites-vous qu’elles peuvent vous servir. Ne vous laissez jamais abattre par ce sentiment envahissant et qui risque de vous empêcher de sauter le pas. Cessez de dramatiser une situation qui n’a pas encore eu lieu, car non seulement l’imagination pourrait vous jouer des tours, mais vous pourriez ne pas anticiper une situation à venir. Au pire, vous échouez et alors ? On sait toutes que les erreurs permettent d’avancer. Pour mieux comprendre, voici 5 points essentiels qui font de la peur votre meilleur partenaire.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. L’expérience sert toujours

-

Si vous êtes passionnée par un projet d’ampleur et que vous ne vous en sentez pas capable pour x raisons, ne reculez pas à cause de la peur, foncez et si vous faites des erreurs, celles-ci vous endurciront.

 

2. La peur permet de faire les bons choix

-

Une personne anxieuse et qui aura peur de faire le mauvais choix laissera murir la réflexion jusqu’à ce qu’elle soit prête à se lancer. Cela évite de perdre confiance en soi de manière trop brutale et de mettre du temps à se relever. 

 

3. Une peur évite le danger

-

Quel mal à avoir peur d’un chien qui ne nous inspire pas confiance, ou d’un lieu un peu malfamé, si ce n’est d’éviter le danger ? Il faut parfois savoir écouter son intuition et ne pas se forcer si on ne le sent vraiment pas. Quand une personne a peur du jugement de quelqu’un, c’est parfois un moyen de s’éloigner de cette personne, probablement nocive pour soi.

4. Un exercice de maîtrise de soi

-

connaître ses peurs est un moyen de se connaître soi-même et par la même occasion d’améliorer son « self-control ». En sachant quelles peurs nous encombrent, il est plus facile d’essayer de les contrer. La réussite commence par la connaissance de soi, car il est plus facile de répondre à ses attentes lorsqu'on s'écoute. Il n'y a qu'avec l'expérience que l'on peut se familiariser avec ses besoins et connaître ses limites. 

 

5. Peur ou opportunités ?

-

Lutter contre ses peurs offre un accès plus vaste à toutes sortes d’opportunités. Les laisser nous habiter ne saurait que nous renfermer sur nous-mêmes. Vous prendre une réponse négative ne vous tuera pas, d’autant que parfois un « non » peut parfois déboucher sur autre chose de bien plus enrichissant.  

Vous aimerez aussi

Top de Psycho

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !