Le temps passe, les années défilent et voilà qu'un beau jour, vous appuyez sur le bouton "pause".

Ça y est, vous êtes arrivé à un âge où vous disposez d'assez de recul pour analyser votre vie jusqu'ici. Ce moment, vous l'avez peut-être déjà vécu à l'adolescence, lorsque vous avez remis en cause tout ce qu'on avait bien pu vous inculquer durant votre enfance. Vous avez fait le tri, bien souvent inconsciemment et sur base de rébellion, dans les valeurs, les principes que vos parents vous ont transmis.

Aujourd'hui, vous êtes adulte. Fini le temps de la crise d'ado en rage contre le monde entier. Non, cette fois, c'est une énorme remise en question qui s'impose. Vous avez intériorisé des choses qui ne vous ont jamais rien apporté de bon. Vous avez ces pensées, ces peurs persistantes qui vous freinent dans votre chemin vers l'épanouissement personnel.

Alors, pour vous guider dans cette introspection profonde, voici 15 choses qu'il est grand temps d'abandonner. Laissez-les partir et vous serez déchargé d'un lourd poids, c'est certain.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-

1. L'idée que la vulnérabilité et la douceur sont des faiblesses

Un jour, quelqu'un a décidé de nous faire croire que pleurer était l'expression de la faiblesse. Et pourtant... Être vulnérable, être doux est un signe de beauté et un signe de force, même si le monde voudrait nous faire croire le contraire. Avoir peur d'exprimer ses émotions, c'est dépassé. Aujourd'hui, on veut du vrai, de la sincérité. Non, un homme qui pleure n'est pas faible. Les émotions sont la simple expression de nos sentiments, ce sont elles qui nous rendent vivants. Comprenez que votre vulnérabilité est votre plus grande force. Se laisser voir tels que nous sommes, incertains du résultat, est la chose la plus courageuse qui soit.

2. Votre volonté de tout contrôler

La seule chose sans aucun doute en votre pouvoir est la relation que vous entretenez avec vous-même. En dehors de cela, tout est toujours hors de votre contrôle. La vie est imprévisible et désordonnée, tout comme les gens. Arrêtez d'essayer de contrôler chaque situation autour de vous et cela inclut de laisser tomber vos tentatives de changer les autres. Plus facile à dire qu'à faire, puisque c'est dans votre nature. Tout contrôler vous rassure, vous avez l'impression d'avoir la mainmise sur tout. Mais attention, car à force d'encombrer votre esprit, même avec la moindre broutille, vous risquez un jour, d'exploser. Et ce jour-là, ce sera le drame...

3. Les gens qui sont toxiques pour vous

On répète : débarrassez-vous des personnes qui apportent de la toxicité dans votre vie (sans commettre l'irréparable bien évidemment) ! Encore faut-il vous rendre compte du caractère toxique des individus. Ouvrez vos yeux restés fermés trop longtemps, prenez du recul et faites preuve d'objectivité. Exit votre ex qui vous tient attaché à son doigt et vous fait revenir vers lui d'un simple mouvement. Exit le membre de votre famille qui est nocif pour votre santé mentale, peu importe à quel point vous l'aimez. Exit l'amitié unilatérale que vous supportez depuis des années. Dites adieu à toute personne qui épuise votre bien-être mental et émotionnel et vous vide de votre énergie positive. Vous libérerez plus d'espace pour ceux qui le méritent vraiment.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Débarrassez-vous de votre peur de l'amour

Comme nous l'a dit un sage, la peur n'évite pas le danger. Alors, pourquoi vous priver de vivre une magnifique histoire, de connaître un nouvel épanouissement ? Soyez honnête avec vous-même sur les raisons pour lesquelles vous avez peur de l'amour et de l'intimité. Prenez le risque et laissez-vous être vulnérable. Ne laissez pas la douleur ou les traumatismes du passé causés par d'anciennes relations dicter votre vie actuelle. S'ouvrir à quelqu'un est terrifiant et vous courez le risque d'être blessé, mais c'est un risque à prendre. Ne vous forgez pas une carapace indestructible. Parfois, il faut savoir ouvrir son cœur aux autres pour connaître le bonheur.

5. Abandonnez les excuses que vous faites aux autres

Trop, c'est trop. C'est cliché, mais c'est vrai. Quand quelqu'un continue de répéter les mêmes erreurs, ce ne sont plus des erreurs, mais de véritables modèles de comportement. Si l'erreur est acceptable et peut être surmontée, hors de question de tolérer des comportements inacceptables. Plus vous avez d'excuses pour les gens, moins il est probable qu'ils changent.

6. L'idée que "l'amour de votre vie" est forcément une personne

Ne vous offusquez pas, laissez-nous vous expliquer. Votre véritable amour ne doit pas nécessairement être une autre personne. Ce n'est pas grave si l'amour de votre vie est votre carrière ou votre passion ou votre amour pour quelque chose. Ce n'est pas grave si c'est un projet, un business dont vous avez rêvé toute votre vie. Ce n'est pas grave si vous ne pouvez pas tout donner à une personne comme vous le faites pour vos aspirations ou vous-même. Mais, si l'amour de votre vie est une personne, c'est tout aussi bien. À chacun le sien.

7. La croyance que quelqu'un d'autre peut vous rendre heureuse

Personne, absolument personne, ne peut vous rendre vraiment heureux si vous ne savez pas comment être heureuse par vous-même. Votre bonheur ne devrait pas dépendre d'un autre individu. Le secret du bonheur réside en votre for intérieur. Un autre ne peut qu'ajouter à votre bonheur, pas en être responsable. Votre bonheur est votre responsabilité, et votre responsabilité seulement.

8. Arrêtez de vouloir correspondre à la perfection d'autrui

Vous n'avez qu'une seule vie, alors arrêtez d'essayer de répondre aux attentes des autres, cette vie est la vôtre, pas celle des autres. Vivez-vous la vie que vous désirez vivre, ou êtes-vous tellement occupé à faire plaisir aux autres que vous avez perdu de vue qui vous êtes et ce que vous souhaitez ? Abandonnez le fait de vouloir plaire à votre famille à tout prix, abandonnez le fait d'essayer de vous transformer en l'idéal de quelqu'un d'autre. Soyez votre propre idéal. Soyez qui vous êtes, faites ce que vous voulez, croyez ce que vous croyez, exprimez ce que vous ressentez, faites-vous entendre et faites tout cela sans vous excuser.

9. Les idéologies parentales

Vous pensiez vous être affranchi des injonctions parentales, des ambitions de vos parents pour vous et de tout ce qu'ils vous ont inculqué dès votre plus jeune âge. Pourtant, vous vous apercevez qu'il y a des choses que vous n'avez jamais osé réaliser, jamais osé dire, par peur du jugement de vos parents. Il est temps d'abandonner définitivement cette crainte de leur regard sur vos envies ou croyances personnelles. Vous êtes entièrement libre de changer de cap. Vivez votre vie en adhérant à vos propres valeurs et principes et ne vous sentez jamais coupable de vos croyances.

10. Cessez de vouloir toujours faire plaisir aux autres

Vous voulez toujours faire plaisir aux autres, ne jamais froisser personne, à tel point que vous finissez par vous oublier vous-même. Et puis zut, soyez égoïste de temps en temps, ça n'a jamais fait de mal à personne ! Attention, égoïste ne veut pas dire méchant. Prenez soin de vous d'abord, faites ce qui vous rend heureux. La vie est trop courte pour marcher sur des œufs ou se plier en quatre dans le but de plaire aux autres. Ne vous privez pas de la seule vie que vous avez. Soyez égoïste.
 

11. Passez outre le calendrier de réussite de la société

Arrêtez de vous tracasser parce que vous n'êtes pas "là où vous devriez être" maintenant. Arrêtez de comparer où vous en êtes dans votre vie avec là où en sont les autres autour de vous. La vie n'est pas une liste que vous devez suivre de A à Z. Université, premier job, mariage et enfants avant 30 ans, maison, chien... Tout le monde ne veut pas que sa vie ressemble à un téléfilm ! Arrêtez de vous mettre la pression parce que vous ne respectez pas ces foutus critères d'un autre temps. Laissez la vie suivre son cours naturel.

12. Effacez les doutes et les insécurités

Douter, c'est normal. C'est le contraire qui serait bizarre. Mais personne ne croira en vous autant que vous si vous vous le permettiez. Vous attirez ce que vous diffusez, alors commencez à avoir confiance en vous et à penser autant à vous-même qu'aux autres. Retirez le mot "ne peut pas" et "ne veut pas" de votre vocabulaire en ce qui concerne vos propres capacités et votre valeur.

Soyez la meilleure version de vous-même, faites ce qui est bon pour vous et restez fidèle à qui vous êtes. Croyez que cette personne que vous êtes n'a rien à craindre. Arrêtez de douter du respect, de l'amour et de l'affection que les autres vous donnent et croyez qu'ils vous le donnent à cause de qui vous êtes.

13. Éradiquez la jalousie et la possessivité

Les gens ne sont pas des propriétés. La possessivité et la jalousie ne sont pas des preuves d'amour en elles-mêmes. Votre relation n'est pas quelque chose qui vous appartient, mais quelque chose que vous partagez avec une autre personne. Cessez de craindre ce que vous pourriez perdre, cessez de vous rendre malade en imaginant des théories paranos sur ce que votre partenaire pourrait faire lorsqu'il n'est pas en votre compagnie. Ces comportements ne sont que le témoignage d'un manque de confiance en l'autre, mais surtout en vous. Et surtout, comprenez bien que la jalousie n'a jamais empêché la tromperie ou la rupture. Alors, libérez-vous de ce poids.

14. Arrêtez de vous comparer aux autres

C'est la recette de l'insatisfaction. Alors, il est temps de cesser de vous livrer à ces pensées et de commencer à apprécier toutes les choses très spectaculaires à votre sujet qui font de vous qui vous êtes, ainsi que toutes les choses pour lesquelles vous devez être reconnaissant. La plupart des gens donnent l'impression qu'ils sont plus heureux qu'ils ne le sont vraiment, alors nous vivons tous dans l'illusion de la merveilleuse vie des autres. Arrêtez de vouloir ressembler à quelqu'un d'autre, de vouloir ce que le voisin a ou de vouloir faire ce qu'un autre fait. Profitez-en pour faire un petit tri dans vos réseaux sociaux...

15. L'idée du "bon moment"

"Je le ferais, mais j'attends le bon moment". Le bon moment ? Mais qu'est-ce que c'est ? Même vous ne le savez pas. Alors, cessez d'attendre, vous ne faites que repousser quelque chose qui pourrait être fait dès à présent. Vous tentez de trouver des excuses pour combler votre manque de courage, ou nourrir vos doutes et camoufler votre peur. Votre job ne vous plaît pas ? Alors, n'attendez pas le déluge, agissez et changez ! Vous avez envie de dévoiler vos sentiments à la personne que vous aimez ? Faites-le tout de suite ! Pourquoi repousser à ce fameux "bon moment" qui, peut-être, n'arrivera jamais ?

 

 

 

Tags : psychologie