"Je pense donc je suis". Si d'après Descartes penser nous fait exister, certaines pensées feraient mieux en revanche de s'échapper rapidement de notre tête.

On vit, on réfléchit, on est influencée, on grandit, on fait des rencontres. Autant de choses qui, tout au long de notre vie, forgent notre esprit et notre manière de voir la vie. Mais parfois, un tas de croyances préconçues ou de mauvaises habitudes s'accumulent en nous et finissent par impacter notre quotidien.

Mais pour nous débarrasser de ces choses qui nous envahissent et alimentent une négativité dans notre esprit, nous avons besoin de prendre conscience de ces idées toxiques qui dictent notre quotidien. Il n'y a pas de mal à réaliser que certaines croyances sont infondées et, plus encore, sont néfastes pour les personnes qui vous entourent, mais aussi, et surtout, pour vous-même.

Ces pensées sont souvent ancrées dans la société, véhiculées inconsciemment par tout un chacun, comme une pensée standard.

Aujourd'hui et pour toujours, il est temps de dire adieu à toutes ces choses toxiques qui polluent votre quotidien. Voici 12 pensées toxiques et négatives à bannir de votre esprit pour vivre le cœur léger et apaisé.

Enjoy,
Les Éclaireuses

 

1. L'idée qu'une personne doit changer et changera pour vous

-

En amour, en amitié, ou qu'il s'agisse d'une personne de votre famille, de quel droit voudriez-vous changer la personnalité d'un autre individu ? Parmi les 7 milliards d'êtres humains qui peuplent la Terre, vous trouverez sans aucun doute des pairs qui vous correspondront. En plus, chassez le naturel et il revient au galop...

2. La peur de mourir seule, sans jamais trouver l'amour

-

Pourquoi a-t-on déterminé l'amour comme le but de notre vie ? Nous avons déjà tellement de choses à accomplir et à découvrir seules ! L'amour devrait seulement être un plus qui viendrait sublimer votre vie, la 'cherry on the cake' quoi... Et souvenez-vous que l'amour se trouve là où on ne s'y attend pas.

3. L'idée qu'une seule personne est faite pour vous

-

Ah la fameuse âme sœur... Pourquoi n'en existerait-il qu'une seule ? Une fois de plus, avec 7 milliards d'âmes qui peuplent ce monde, on ne va pas nous faire croire qu'une seule et unique nous correspond. Arrêtez de vous lamenter parce que votre partenaire vous a quittée et que c'était l'amour de votre vie. Si ce n'est pas lui, ce sera un autre, on vous le garantit.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. L'idée qu'une personne "devrait faire le premier pas"

-

Quelle idée arriérée et sexiste ! Sans mentir, nous avons toutes déjà pensé que c'était à l'autre de faire le premier pas. Si c'était valable à l'époque de nos grands-parents, où une femme avouant son attirance à un homme était perçue comme aguicheuse, la société a fait du chemin depuis. Les mentalités ont évolué, alors on prend son courage à deux mains pour ne pas laisser passer sa chance, ce qu'on risquerait de regretter pendant longtemps.

5. Tout sentiment que vous "méritez" d’avoir quelque chose pour lequel vous ne travaillez pas

-

Stop ! Tout ne tombe pas tout cuit. Alors, si vous voulez quelque chose, donnez-vous les moyens de l'obtenir. Persévérance et acharnement vous seront certainement nécessaires. Oui, la vie peut parfois être injuste, ce n'est pas parce que vous êtes une "bonne personne" que vous méritez d'avoir la vie que vous rêvez. Il n'y a pas de victoire sans bataille.

6. L'idée que demander de l'aide vous rend faible et vulnérable

-

NON, NON et NON. Nous ne sommes pas invincibles, nous n'avons pas la science infuse, nous ne savons pas tout faire, et surtout, nous ne pouvons pas tout faire. Alors, cessez de penser que demander de l'aide, ne serait-ce que pour une tâche qui paraît simple, fait de vous une moins que rien.

7. Penser que le travail est la seule chose essentielle dans la vie

-

Nous travaillons pour vivre, nous ne vivons pas pour travailler. Vous sentez la nuance ? Les passionnés par leur travail ne percevront pas la différence. Pourtant, il est important de décrocher, de couper avec le boulot, et surtout, de prendre du temps pour vous. Le risque sinon ? Un burnout, un trop-plein qui chamboulerait votre vie.

8. Des préjugés établis sans connaître

-

La pensée humaine est faite ainsi. Nous jugeons avant de connaître, peut-être parce que l'inconnu fait peur. Mais il faut savoir passer outre nos préjugés pour ouvrir notre esprit. Ces idées préconçues pourraient vous faire passer à côté d'une belle amitié, d'une belle histoire d'amour ou d'une opportunité inouïe.

9. Toutes les étiquettes qui sont sur vous et auxquelles vous ne vous identifiez pas à 100%

-

Créées par notre entourage, souvent par notre famille dès notre plus jeune âge, des étiquettes nous sont attribuées et finissent par influer sur notre perception de nous-mêmes. Pourtant, vous le savez, au fond de vous, vous n'êtes pas la personne que les autres ont définie. Pour votre épanouissement personnel, faites fi de ces postulats.

10. Vouloir et attendre la validation de tout le monde

-

Certaines personnes ont besoin de la validation de leur entourage, ou de personnes qu'elles connaissent à peine, pour toutes les décisions qu'elles doivent prendre, à tel point que leur vie dépend des autres. Mais comprenez bien, la nouvelle paire de chaussures que vous voulez acheter, c'est vous qui la porterez, pas votre mère. Le job que vous hésitez à accepter, c'est vous qui le ferez, pas votre ami. Alors, demander des avis en cas d'hésitation, oui, mais faire sa vie en fonction des autres, non.

11. Votre peur d'échouer, parce que cela vous arrivera certainement à un moment, et que tout ira bien, même après

-

"Si je rate, je suis foutue". Pesez-vous vraiment vos paroles ? Pensez-vous réellement que si vous échouez à un entretien d'embauche votre vie s'arrête ? D'ailleurs, peut-on réellement parler d'échec ? Voyez plutôt cela comme des entraînements, peut-être qu'une plus belle opportunité vous attend. "Jamais d'échec, que des leçons", n'est-ce pas...

12. Votre besoin permanent d'être "parfait", parce que vous ne l'êtes pas et ne le serez jamais

-

La perfection est un idéal dans la pensée collective, pourtant cette notion est tellement subjective. Ce qui est parfait aux yeux de Pierre ne l'est probablement pas pour Paul. Mais si l'on en croit l'idéal commun, une personne parfaite est une personne à qui tout réussi, tant sur le plan professionnel que personnel, une personne qui gagne bien sa vie, qui ne sort jamais du droit chemin, capable de tout faire, fonder une famille, travailler, cuisiner, faire du sport, voyager, jardiner, construire sa maison, promener son chien... tout cela en 24h. Il ne faut pas être un génie pour comprendre que c'est chose (quasi) impossible.