Les émotions, c'est un gros dossier. On les aime quand elles sont positives, on les fuit lorsqu'elles sont trop sombres, elles nous font peur quand elles sont trop intenses (comme l'amour)... Pourquoi, elles sont essentielles à notre bon fonctionnement psychique. 

Mais, dans un monde où tout va toujours plus vite, nous avons pris l'habitude de les ignorer. Pire, on les fuit comme la peste car on pense qu'elles sont symbole de faiblesse et on ne veut pas les affronter (comme si on cherchait à nier une certaine responsabilité). Si l'intellect est important et essentiel, il n'est pas suffisant pour avancer dans la vie, les émotions sont également essentielles. S'interdire de ressentir peut entraîner un véritable épuisement émotionnel qui peut avoir de réelles répercussions sur votre quotidien et vos interactions avec les gens. 

Ainsi, il est plus que nécessaire de rester à l'écoute de ses émotions pour avoir une idée globale de ce qui se passe dans votre tête, d'une part, mais surtout pour avoir conscience de l'état de votre santé émotionnelle. Est-ce qu'il est l'heure de tirer la sonnette d'alarme et de faire le point sur votre ressenti ? Ces 7 signes vont vous aider à y voir plus clair. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

-

1) La moindre émotion vous consume et vous donne l'impression de surmonter une épreuve

Vous êtes constamment submergé d'émotions (négatives pour la plupart) et vous avez l'impression de vous noyer sous une montagne de sensations ? Il est peut-être temps de faire le vide et d'essayer de prendre du recul sur la situation. Vous êtes sûrement arrivé à un "trop plein" d'émotions et l'heure est venue d'évoquer ce lourd mélange de votre esprit. 

Armez-vous de courage, il n'est pas chose facile que de prendre du recul sur ses propres émotions. Prenez le temps de faire le vide dans votre tête, essayez la méditation ou le yoga pour amener un peu de calme dans votre esprit. Essayez également d'aller courir ou même de danser, l'activité physique de moyenne intensité est souvent préconisée pour vider son esprit et déconnecter des problèmes le temps d'un cours ou d'une séance.

2) Vous êtes à fleur de peau et la moindre situation peut vous faire fondre en larme ou vous faire entrer dans une colère noire

La mauvaise gestion des émotions et les humeurs changeantes sont souvent liées à un épuisement émotionnel. Ce genre de situations est épuisante, à la fois physiquement et psychiquement sur le long terme. 

Vous devez comprendre pourquoi vous ressentez tout de façons si intense. Faites le point sur votre vie, de votre prisme, sans vous soucier des autres autour de vous. Analyser vos émotions, ce qui les provoque. Vous découvrirez peut-être un élément perturbateur ou un aspect de votre vie qui vous prendre beaucoup plus d'énergie que prévue. 

Quoi qu'il en soit, vous ne devez jamais culpabiliser de ressentir les choses, c'est normal et humain d'avoir des émotions. La vie est loin d'être un long fleuve tranquille et il est normal qu'à certains moments, vous soyez un peu plus sensible que d'autres. Éloignez-vous des personnes qui vous reprochent de trop ressentir les choses, sur le long terme, ils ne seront d'aucun secours en cas de détresse émotionnelle.

3) Vous avez l'impression d'échouer constamment et vous êtes persuadé que vous n'arriverez à surmonter aucunes épreuves

Un autre signe alarmant de l'épuisement émotionnel, c'est la perte totale de motivation et la déformation de la vie sous un prisme très manichéen : Soit ça passe, soit ça ne passe pas, pour vous, pas de demi-mesure. Dans votre situation, vous voyez d'ailleurs beaucoup plus la défaite (que vous anticipez beaucoup trop) que la victoire. Pour vous, en ce moment, il vous est impossible de vous voir conquérant et positif.

Vous faites face à une démotivation extrême face à toutes les situations de la vie. Mais, il ne faut surtout pas se laisser aller à la noirceur, c'est le meilleur moyen d'entrer dans un cercle vicieux infini qui ne fera que vous tirer, un peu plus chaque jour vers le bas. Une règle d'or à garder en tête, "ne pas partir à la guerre en pensant que l'on va mourir", cultiver le négatif attirera forcément le négatif. Laissez-vous porter par les choses et lâchez un peu de lest (c'est plus facile à dire qu'à faire, mais une fois que l'on y arrive, ça fait un bien fou).

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4) Vous êtes complètement démotivé à aller de l'avant et vous vous laissez aller à la facilité

Vous ne rêvez plus, vous n'avez plus d'ambition et vous vous laissez porter sur le fleuve de la vie (en espérant secrètement dériver jusqu'au Styx). Émotionnellement, vous êtes sûrement dans la pénombre et à la recherche d'une réponse. Mais "overthinker" ne vous aidera pas à aller mieux, au contraire. Parfois, comme en escalade, il faut prendre du recul pour avoir une vision globale du mur et voir les prises qui s'offrent à nous.

Posez-vous un instant, faites la liste de vos priorités et gérez-les petit à petit. Un peu d'organisation n'a jamais tué personne et en vous focalisant sur un seul problème à la fois, vous aurez plus de temps de cerveau disponible et vous éclaircirez les situations plus rapidement. Qui sait, peut-être que cette montagne de problèmes n'était peut-être pas grand-chose finalement ?

5) Vous redoutez les interactions sociales de peur de ne pas savoir gérer vos émotions en public

La fatigue émotionnelle rend le contrôle un peu plus compliqué. C'est pour cette raison que les interactions sociales avec beaucoup de gens, surtout des personnes inconnues, peut-être une source de stress. Vous avez peur de ne pas pouvoir contrôler vos émotions en public mais aussi des éventuels éléments déclencheurs qui peuvent se cacher derrière les interactions : un mot de trop, une phrase qui n'a pas le même écho pour vous... Cela peut partir d'un rien.

Le meilleur conseil à suivre est celui de ne jamais se forcer. Vous ne voulez pas aller à cette soirée avec 30 inconnus ? N'y allez pas, protégez-vous et pensez à vous en priorité. Des soirées, il y en aura toujours lorsque vous aurez réglé votre problème émotionnel, par contre une santé psychique, nous n'en avons qu'une, c'est pour cela qu'il faut l'entretenir et en prendre soin.

6) Il est très difficile pour vous de parler de vos émotions, vous n'avez pas envie d'étaler vos faiblesses

Vous avez tendance à garder tout ce mal pour vous, sans jamais réussir à mettre des mots sur ces émotions qui se mélangent. Plutôt mourir que de dévoiler ce qu'il se passe dans votre tête. 

Vous vous doutez bien que ce n'est pas la meilleure chose à faire, en parler peut être une forme d'expiation. Cela vous permettra de mettre des mots sur les émotions mais aussi de les matérialiser par la parole. Choisissez les bonnes personnes, qui ont la capacité de vous offrir l'empathie nécessaire ainsi qu'une oreille attentive pour vous aider à démêler votre nœud émotionnel. Encore une fois, il n'est absolument pas question de culpabiliser ou d'avoir honte de ressentir les choses avec plus d'intensité, c'est tout à fait humain. Ressentir des choses nous prouve que l'on est bien vivant, hors de question de relayer les émotions, même les moins agréables, au placard. Vous avez le droit d'être malheureux mais aussi d'être extrêmement heureux, vivez ces émotions pleinement et n'ayez pas peur d'en parler.

7) Vous êtes prêt pour le changement mais vous ne savez pas par quel bout vous y prendre

Malgré le marasme émotionnel dans lequel vous êtes, vous avez soif de changement et vous avez envie que les choses s'arrangent pour repartir sur une toute nouvelle dynamique. C'est déjà un bon début. Avoir envie de changer les choses est l'une des étapes les plus importante, après ce n'est que de la volonté.

La meilleure chose à faire, en amont, est de lister vos priorités. Écrite a de nombreux bénéfices et des journaux intimes comme Burn After Writing peuvent être la clé de votre libération. N'excluez aucune éventualité. Vous aurez besoin de toutes vos armes pour passer ce cap de déroute émotionnelle avant de revenir vers des moments plus calmes et apaisés. 

Une fois vos priorités fixées, acceptez vos émotions et traitez-les avec respect, elles sont le miroir de vous-même et il est toujours essentiel de ressentir les choses. Cependant, il est important d'arrêter de se mettre la pression. Personne n'est parfait et nous avons tous des moments up et des moments down. Ne culpabilisez pas de ressentir des choses et ne fuyez pas vos émotions, c'est en les affrontant que vous arriverez à les dompter. 

 

 

 

Tags : émotion