Petits problèmes de filles, allô, j’écoute ?

Les pertes vaginales : taboues ou pas taboues ?

Pas taboues ! Bien au contraire ! Les pertes vaginales sont le quotidien de la plupart des femmes. Eh oui, pas d’inquiétude, c’est un phénomène tout à fait normal.

Vous ne le savez peut-être pas, mais le vagin est autonettoyant. Les sécrétions sont simplement la conséquence de ce nettoyage par la perte de vieilles cellules.

Bien qu’elles puissent être un peu dérangeantes et même ruiner notre plus bel ensemble de lingerie, elles ne sont généralement pas un sujet d’inquiétude. Bien au contraire, elles peuvent même nous révéler des informations importantes sur notre santé à condition de savoir les décrypter !

Sachez que les pertes vaginales possèdent la plupart du temps le même schéma et suivent votre cycle menstruel. Ainsi, vous pourrez souvent constater une certaine variation de couleur, d'épaisseur et de texture suivant les jours. Le schéma le plus courant est que les jours suivants vos règles, vous n’aurez qu’une petite quantité de pertes blanches jusqu’à l’ovulation où elles seront un peu plus abondantes pendant quelques jours puis diminueront jusqu’aux prochaines menstruations.  

Pour en savoir plus, suivez-nous, on vous explique tout ! 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Les pertes marron clair ou foncé

-

Si vous venez de terminer vos règles il y a quelques jours, ceci est tout à fait normal. Il s’agit simplement de l’utérus qui évacue les derniers résidus de sa paroi. La raison de sa couleur foncée est simplement qu’il s’agit d’un sang plus ancien et donc qui a été oxydé.

 

2. Les pertes blanches et peu abondantes

-

Les pertes blanches et peu abondantes interviennent après la fin de vos règles et jusqu’à l’ovulation. Elles sont donc tout à fait courantes.

 

3. Les pertes blanches et collantes

-

Il n’est pas rare de remarquer au moment de l’ovulation, au milieu du cycle, une augmentation des pertes blanches à l’aspect plutôt visqueux, pendant quelques jours.

C’est une période où vous êtes fertile, et donc un moment propice pour tomber enceinte. En effet, il est important de garder en tête que vous êtes fertile au moment de l’ovulation, mais aussi quelques jours avant et après.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Les pertes rouges

-

Mis à part les règles, les taches rouges ou brunes peuvent être des saignements d’ovulation, s’ils se déroulent au milieu du cycle souvent entre le 13ème et le 16ème jour.

En effet, les changements hormonaux qui permettent la libération d’un ovule peuvent aussi provoquer l’excrétion d’une petite partie de la paroi utérine. Un phénomène normal, s’il se déroule en milieu de cycle, mais qui n’arrive néanmoins pas à toutes les femmes.

 

5. Les pertes claires et épaisses

-

Après l’ovulation et jusqu’à vos règles, peuvent intervenir des pertes claires et plus épaisses.

 

6. Les pertes blanches et épaisses

-

Quelques jours avant vos règles, vos pertes peuvent légèrement changer. Elles s’épaississent et deviennent plus blanches, signe que votre prochain cycle menstruel va commencer.

7. Les pertes blanches type « fromage blanc »

-

Passons maintenant aux pertes synonymes que votre corps vous délivre un message.  

Si vos pertes n’ont pas la même apparence que d’habitude et qu’elles sont assez épaisses, blanches, voire caillées, et qu’elles sont accompagnées de symptômes tels que des démangeaisons, des brûlures ou irritations, cela peut éventuellement être le signe d’une mycose.

Également, d'autres infections comme certaines IST et la vaginose bactérienne peuvent avoir ce genre de symptômes. N’hésitez pas à vous rendre chez votre médecin en cas de doute.

 

8. Les pertes brunes permanentes

-

Plusieurs raisons peuvent expliquer la présence de pertes brunes. Premièrement, cela peut signifier que votre contraception hormonale est peut-être trop forte ou trop faible et n’est donc pas adaptée. Si vous utilisez une nouvelle contraception, cela peut également signifier que votre corps a besoin d’adaptation.

Autre possibilité, celle d’une grossesse. Les taches brunes sont alors signe de saignement d'implantation, quand l'ovule fécondé s'implante dans l'utérus.

Si vous ne prenez pas de contraction à base d’hormones et que vous n’êtes pas enceinte, les taches brunes tout au long du cycle peuvent être le symptôme d'une croissance anormale comme un fibrome bénin ou un cancer de l'endomètre par exemple.

 

9. Les pertes vertes et mousseuses

-

Si vous constatez dans votre culotte des pertes de couleur verte, c’est peut-être le signe d’une IST, plus précisément de la trichomonase causée par un parasite. Pour se soigner, des antibiotiques seront nécessaires.

10. Les pertes grises et laiteuses

-

Souvent accompagnées d’une mauvaise odeur, les pertes grises peuvent être le signe d’une vaginose bactérienne. La vaginose est causée par un déséquilibre des bactéries normalement présentes dans le vagin.

Contactez votre médecin si vous avez le moindre doute. En cas de vaginose, quelques abiotiques suffiront à vous soigner.