"I can't breathe."

Trois mots qui ont secoué le monde entier, créant une vague de révolte, qui encore aujourd'hui déferle sur le monde un élan de colère et de solidarité, qui ne s'atténue pas. La mort de George Floyd aura été le coup de trop, mais pour sa fille de 6 ans : "Papa a changé le monde"

Cet homme noir de 46 ans, mort d'asphyxie après avoir été bloqué au sol, le genou d'un policier sur son cou. Il avait beau prier pour sa vie, pour qu'on le laisse se relever, pour qu'on le laisse respirer. Rien ne fut fait, et le pied sur son cou, l'empêchant de respirer, resta là pendant 8 minutes et 46 secondes

Face aux fausses déclarations de la police, assurant que l'homme avait résisté à son arrestation, fait un malaise et était finalement décédé à l'hôpital, les témoins de l'arrestation n'ont pas tardé à réagir, dévoilant la vidéo de ladite arrestation où George Floyd s'est laissé emmené sans résister. 

Un nouvel homicide d'une personne de couleur, un nouvel acte de violence de la police, un nouvel acte de racisme. Le coup de trop. Alors que le mouvement #BlackLivesMatter bat son plein et ne s'essouffle pas, le monde entier se réunit pour marcher en paix, pleurer, s'éduquer, afficher sa colère, et pour demander que justice soit faite.

Aux yeux de la fille de George Floyd, âgée de 6 ans, son père a changé le monde. Des mots touchants et poignants qui ont le don de donner la chair de poule tant par leur impact que par leur vérité. Juchée sur les épaules de Stephen Jack­son Sr, la petite fille répète le sourire aux lèvres : "Daddy saved the world". 

Par sa mort tragique, George Floyd aura ouvert la porte vers le monde de demain. Un monde où le racisme n'a plus sa place, et où minorités et majorités se rejoignent pour avoir accès aux mêmes privilèges, aux mêmes droits et au même respect. 

George Floyd a changé le monde tel qu'on le connaissait et l'a peut-être sauvé, mais ça, seul l'avenir nous le dira.

Les Éclaireuses