Qui n’a jamais connu cette désagréable sensation de ventre gonflé après le repas qui oblige à dégrafer son pantalon ?

Un petit geste anodin, voire même rigolo, mais qui peut cependant refléter de mauvaises habitudes.

Une gêne qu’on aimerait clairement oublier et pour cela, il est temps de commencer à chouchouter nos intestins et notre estomac. Pas très glamour dit comme cela, mais croyez-nous, vous vous sentirez mille fois mieux après ça !  

Alors, pour dire bonjour au ventre plat, on vous a concocté une liste de conseils pour manger sans avoir le ventre gonflé.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Essayez d’identifier vos intolérances

-

Un ventre systématiquement gonflé peut vouloir dire que vous consommez quelque chose que votre corps ne tolère pas.

Essayez d’identifier ces aliments. N’hésitez pas à consulter un professionnel qui pourra sûrement répondre à vos questions si vos ballonnements deviennent trop récurrents et trop douloureux.

 

2. N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre

-

La raison de votre inconfort peut aussi venir du fait que vous mangez en trop grande quantité.

Écoutez votre corps pour manger à votre faim et non pas par gourmandise !

Notre conseil est de manger dans une petite assiette, ce qui donnera l’impression d’avoir une assiette remplie tout en mangeant plus raisonnablement.

 

3. Mâchez votre nourriture

-

Ne pas prendre le temps de mâcher est une très mauvaise habitude à oublier, car elle amène de l’air dans votre abdomen !

De plus, tout le travail qui n’aura pas été fait par votre mâchoire devra ensuite être fait par votre estomac ! Pas étonnant que le corps réagisse !

Il est donc bon de prendre le temps de mâcher pour ne pas surcharger notre estomac. En plus de cela, mastiquer plus longtemps vos aliments enverra plus rapidement à votre cerveau la sensation de satiété !

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
 

4. Mangez équilibré

-

Afin de s’assurer un corps en parfaite santé, il est important de faire attention à son alimentation !

Pour vous faire une idée, l'assiette idéale contient une moitié de légumes verts, un quart de féculents et un quart de protéines.

Misez sur les légumes et les fruits qui seront toujours bienveillants à votre égard !

 

5. Limitez la viande

-

Pas de surprise !  Limiter sa consommation de viande (surtout la rouge) est aussi bon pour votre corps que la planète !

Vous pouvez en manger, mais n’en abusez pas !

Pour avoir une source de protéines, privilégiez le poisson, les œufs, produits laitiers, les oléagineux, les légumineuses ou encore le soja.

 

6. Buvez de l’eau

-

On le dit et le répète, mais l’eau sera toujours une de vos meilleure amie ! Pensez à bien vous hydrater tout au long de la journée pour boire idéalement plus de1,5 litre par jour.

Attention, néanmoins, à ne pas trop boire pendant le repas, car l’eau dilue les sucs digestifs qui seront moins efficaces et risquent de ralentir la digestion.

 

7. Limiter les glucides

-

Pour rééquilibrer sa flore intestinale, il est important de limiter les glucides, car il favorise une flore de fermentation.

Attention aux féculents (on n’abuse pas des pâtes et du pain, n’est-ce pas ?), mais aussi, bien évidemment, aux sucreries.

 

8. Favoriser les fibres

-

Consommer des fibres renforce votre barrière intestinale.

Comme dit précédemment, privilégiez donc les légumes surtout les légumes verts, les fruits, mais aussi les céréales complètes, les oléagineux à chaque repas.