À l'image la Première ministre Jacinda Ardern, les Néo-Zélandaises se sont coiffées vendredi 22 mars d’« un voile pour l’harmonie » en hommage aux victimes de Christchurch.

Près de 50 personnes ont perdu la vie dans les attentats qui ont été commis dans les deux mosquées de Christchurch par un terroriste suprémaciste. Un véritable massacre qui a laissé derrière lui un pays véritablement choqué et endeuillé.

Pour cette raison et après que l’image de la Première ministre habillée d’un foulard noir réconfortant les familles des victimes ait fait le tour du monde, les Néo-Zélandaises se sont invitées les unes les autres sur les réseaux sociaux à arborer fièrement un voile pour communiquer leur soutien à la communauté musulmane.

Bon nombre d’entre elles se sont prises en photo et l’ont partagé symboliquement avec le hashtag #HeadScarfforHarmony (« Foulard pour l’harmonie »). Même si cet élan de solidarité a reçu quelques critiques, la plupart de ces messages d’apaisement et d’espoir ont été très bien accueillis par la population locale et à l’étranger.

Les Éclaireuses