Mieux vaut prévenir que guérir !

Le sujet de l'article ne promet pas d’être le plus gai du monde mais il est essentiel (malheureusement) dans notre société. Et oui, car le viol et les agressions sexuelles sont très répandus. Aujourd’hui, en moyenne 84 000 femmes âgées de 18 à 75 ans, sans oublier, 14 000 hommes sont victimes de viols ou de tentatives de viols. Ce chiffre est d’autant plus énorme lorsque l’on sait qu’une seule victime sur 10 porterait plainte et qu’un grand nombre de victimes se morfondent dans le silence le plus total.

Alors des solutions toujours plus farfelues les unes que les autres sont imaginées pour éviter que les femmes, mais également les hommes, subissent des agressions sexuelles. Parmi elles, le soutien-gorge électrifié, la culotte de chasteté, le collant poilu ou encore le jean anti-viol connecté au poste de police le plus proche.

Aujourd’hui, une nouvelle solution est mise en place par trois jeunes lycéenne de Miami, Susana Cappello, Carolina Baigorri et Victoria Roca. Il s’agit d’un outil simple pour prémunir les viols : une paille nommée « smart straw » qui change de couleur quand une drogue a été mise dans un verre. Cette paille permet de détecter la plus infime présence de drogues comme le GHB, Rohypnol ou encore kétamine, toutes régulièrement utilisées par les violeurs. Genious !

Alors même si cela ne dissuadera pas les violeurs et que leurs comportements ne peuvent être anticipés ni empêchés, il s’agit tout d’une belle initiative et d’une très bonne idée pour réussir à diminuer le nombre de viols.

Une campagne de crowdfunding devrait bientôt être lancée pour financer le lancement de cette petite paille respectueuse de l’environnement.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

photo de couverture : @Smart Straw