À partir de quel moment peut-on considérer qu’un plaisir devient un problème ? L’alcool est un des éléments principaux de nos vis d’aujourd’hui. Toutes les célébrations, plus ou moins importantes, passent par un verre d’alcool. Plus ou moins fort, plus ou moins sucré, le contenu de votre verre doit être alcoolisé pour signifier que vous êtes en train de célébrer. Et tout est prétexte à faire la fête, Mais à partir de quand peut-on considérer que c’est trop ?

Eh bien, figurez-vous que votre corps tire les premières sonnettes d’alarme avant même que votre conscience ne se manifeste ! Vous pensez que tout va bien mais, en réalité, l’excès d’alcool a le pouvoir de complètement désorienter vos mécanismes intérieurs.

Découvrez les 8 signes qui prouvent que vous buvez trop d’alcool (et qu’il est temps de lever un peu le pied).

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Vous ne savez pas sortir sans boire

-

Sortir sans boire ? C'est totalement inenvisageable pour vous ! Vous êtes incapable de dissocier un moment de fête de l'alcool. Et ça, peu importe, si vous avez pris une énorme cuite la vieille, si ce soir vous sortez, c'est rebelote. Dans ce cas-là, vos amis sont généralement comme vous mais, si vous êtes capable de refuser une soirée car vous apprenez qu'il n'y aura pas d'alcool, posez-vous des questions... Les soirées sont, pour ainsi dire, la "meilleure" occasion pour boire mais si vous êtes incapable de trouver l'intérêt à autre chose qu'à cela, c'est qu'il temps de vous trouvez d'autres occupations ou d'autres amis ! 

  

2. Vous dépassez la consommation moyenne

-

Si vous buvez plus de 3 verres d'alcool par jour, votre relation avec l'alcool commence à devenir un réel problème. La consommation d'alcool fort doit être occasionnelle. Pour ce qui est des alcools comme le vin, l'OMS recommande 2 verres par jour pour les femmes et 3 verres par jour pour les hommes. Si vous dépassez ce seuil, vous pouvez considérer qu'il faut ralentir la cadence avant de devenir littéralement accro à ces breuvages.

 

3. Vous tombez dans des situations étranges

-

L'alcool a un pouvoir désinhibant. C'est d'ailleurs la raison principale de sa popularité. L'ivresse permet des choses que la sobriété et la bienséance interdisent. Le problème, c'est que plus vous buvez, plus cet état second perdure et plus vous vous retrouvez dans de drôles d'histoires. Au-delà de vous retrouver dans les bras d'un garçon complètement à l'opposé de vos attentes, vous pourriez bien tomber dans des situations plus graves comme perdre votre sac, vos papiers, vos clés de maison ou encore monter en voiture avec un inconnu ! L'ivresse détient un petit côté "lâcher-prise" reposant mais, en tant que femme, il est très important de boire en étant bien entourée, histoire de ne pas se retrouver vulnérable au mauvais endroit, au mauvais moment.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

4. Votre résistance à l'ivresse est toujours plus grande

-

Beaucoup envient votre capacité à boire. Et pourtant, vous n'avez rien d'une super héroïne, vous êtes juste "bien entraînée". Comme pour le sport, plus vous vous entraînez et plus vous êtes résistance aux exercices. Pour l'alcool, c'est le même combat, plus vous levez le coude souvent, plus votre corps va s'habituer à l'alcool et ses effets n'en seront que plus retardés à chaque fois. 
Et comme le sport, l'alcool est (plus) ingrat. Plus vous êtes sportive et plus vous allez devoir vous entraîner pour ressentir les effets de l'effort. Plus vous buvez et plus vous aurez besoin de boire. 
Cessez le match et comprenez que tenir l'alcool ne devrait plus être une preuve de force...

 

5. Vous buvez de plus en plus tôt

-

Vous buvez de plus en plus tôt car l'ouverture des boîtes de nuit se fait toujours à la même heure mais votre ivresse, elle, apparaît toujours plus tard... Un schéma des plus absurdes qui va vous apporter l'ivresse au moment où vous le souhaitez mais qui vous plonge dans une habitude très néfaste. À y regarder de plus près, vous adaptez votre vie en fonction de vos moments de "flou" et c'est terrible ! Buvez à votre rythme, selon vos goûts et sans imaginer ce que sera la soirée quand vous serez "bourrée".

 

6. Votre entourage vous taquine sur vos habitudes

-

À chaque fois qu'ils peuvent placer le fait que vous buvez beaucoup, vos ami(e)s sautent sur l'occasion. Et même si cela n'a rien de méchant, venant d'eux, c'est tout de même assez représentatif de votre sale habitude. 
Car le problème ici, ce n'est pas de céder aux doux breuvages disponibles sur le marché mais c'est plutôt d'y céder trop souvent et en trop grande quantité.
Car non seulement l'alcool empoissonne votre corps en l'inondant de radicaux libres (agents qui accélèrent le vieillissement) mais il est très calorique ! S'il vous reste 4 ou 5 kilos tenaces, que vous ne parvenez pas à faire disparaître malgré tous vos efforts, ne cherchez plus, ils flottent dans votre pinte. 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
 

7. Vous êtes incapable d'arrêter

-

Tout le monde parle d'arrêter de fumer et personne n'ose jamais dire quand il voudrait arrêter de boire. Et pourtant, le combat est aussi dur et les méfaits de l'alcool sont aussi dévastateurs que la cigarette. Sans parler du fait que la plupart des fumeurs fument 2 fois plus quand ils sont alcoolisés. 
Mais cette difficulté, vous la connaissez, si vous avez déjà tenté de vous mettre au soft. Alors si n'avoir aucun pouvoir sur votre propre corps ne vous dérange pas, tout va bien, si vous n'aviez pas conscience d'être prisonnière de l'alcool, il est encore temps de freiner votre consommation !

 

8. Vos "gueules de bois" sont toujours plus rudes

-

C'est avec vos gueules de bois horribles que vous devriez comprendre que l'alcool (à outrance) ne vous fait pas du bien. Vous tenez de mieux en mieux l'alcool, vous devez en boire toujours plus pour être ivre et pourtant, le lendemain, les retombées en sont toujours plus terribles. Et ça, c'est le résultat de votre foie qui ne parvient plus à détoxifier votre corps de tout l'alcool que vous ingérez. 
Alors sans être moralisatrices, si vous vous reconnaissez dans ce descriptif, il est peut-être temps de traiter votre corps plus gentiment, et ça au détriment de vos innombrables verres de blanc.