Malgré les moments de doutes, de peurs et de douleurs, donner la vie est l’une des plus belles choses qui soient et ce sentiment indescriptible que décrivent les mamans à ce moment-là en est la preuve ultime.

Les câlins sous la couette, le verdict du test de grossesse, l’annonce aux proches, la grossesse en elle-même et enfin l’accouchement, vous pouvez être sûre de vivre au rythme d’un ascenseur émotionnel effréné.

Des rires aux larmes, c’est aussi ce qui fait tout le charme de ces moments hors de temps. Des moments d’une intimité rares.

En effet, si la grossesse est difficile à camoufler, il ne faut pas oublier pour autant qu’elle n’en reste pas moins intime et il y a certaines phrases ou questions qui peuvent rapidement rompre cela.

Pour éviter tous les tracas, on vous livre sur un plateau d’argent les phrases à ne SURTOUT pas dire à une femme enceinte.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. « Est-ce que je peux toucher ton ventre ? »

via GIPHY

C’est déjà sympa de poser la question, mais beaucoup de mamans en ont ras la casquette qu’on leur tripote le ventre à tout va. Alors même si - il faut le reconnaître - l’envie est palpable, on s’abstient et on respecte l’intimité de ces femmes.

 

2. « Alors, c’est quoi son prénom ? »

via GIPHY

Ici le pire, c’est que la maman décide de confier le prénom que portera son bébé et que quelqu’un lui réponde « Vous allez l’appeler comme ça ? Mais vous êtes sûrs ? Vraiment, vraiment ? ». C’est quand même leur bébé et leur choix, donc a priori, l’avis d’autrui importe peu. (Bon, si le bébé doit s’appeler « Covid » ou « Corona », là, on a le droit d’agir).

 

3. « C’était volontaire ou c’était un accident  ? »

via GIPHY

Si la future maman n’a pas déjà évoqué le sujet, c’est que c’est une question qu’il ne vaut mieux pas poser. Très intime, elle relève de la sphère privée. L’essentiel est que le bébé soit en route et qu’il sortira le bout de son nez dans les mois qui suivent.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. « Est-ce que tu vas allaiter ? »

via GIPHY

C’est le genre de questions qui ouvre très probablement la voie à un débat moral dont on est à peu près certaines que la future maman préfèrerait éviter.

 

5. « Profite de tes derniers instants de liberté, parce qu’après, ça ne sera plus pareil »

via GIPHY

Même si les grasses matinées vont se faire de plus en plus rares, la naissance d’un enfant n’est pas synonyme de prison ou de maladie incurable. L’organisation risque quelque peu de changer, mais les moments qui vont suivre mériteront pleinement que l’on en profite aussi.

 

6. « T’es sûre d'avoir le droit de faire ça ? »

via GIPHY

Même si la plupart du temps, c’est simplement une remarque bienveillante, à la longue, cela peut ressembler de loin à du « harcèlement ». Sauf dans les cas où la future maman doit rester alitée, la grossesse n’est pas un handicap et en 2020, une femme enceinte sait ce qu’elle a le droit de faire ou non, manger ou pas.

7. « Tu as l’air fatiguée ! »

via GIPHY

Avec 10, voire 20 kilos en plus, des nuits d’insomnies, quelques angoisses par-ci, par-là, ce n’est pas très étonnant que la future maman ait l’air fatiguée, en réalité, c’est un euphémisme. Mais ce n’est pas vraiment le genre de remarques qui redonne de l’énergie.

 

8. « J’ai vécu un accouchement traumatisant, je ne voudrais jamais revivre ça ! »

via GIPHY

Alors on est vraiment désolées pour toutes ces mamans qui gardent des souvenirs traumatisants de ce moment, mais on n’est pas certaines que de dire ça, là, maintenant, soit la meilleure idée qu’il soit pour rassurer une femme enceinte.

 

9. « Veux-tu une fille ou un garçon ? »

via GIPHY

Il y a toujours une petite préférence désinvolte, mais en réalité ce qui compte à ce moment-là pour les futures mamans, c’est que leur petit bout de choux, qu’il soit une fille ou bien un garçon, arrive à terme et en bonne santé.

10. « Tu es à combien de kilos en plus là déjà ? »

via GIPHY

Traduction : « Tu as beaucoup grossi ! ». Oui, une femme enceinte ça grossit et ça fait un moment que c’est comme ça. Et même si la future maman est souvent très fière de ces nouveaux kilos qui lui rappellent qu’elle s’apprête à donner la vie, elle n’a pas forcément envie qu’on fasse le décompte tous les jours.