Être mère, ce moment magique dont rêvent la plupart des femmes ! Il n'y aurait rien de plus beau au monde que de donner la vie même si, pour certaines, ça peut sembler difficile à croire lorsqu'on pense au budget fringues diminué au profit des dépenses pour bébé, aux nuits raccourcies, voire inexistantes, aux kilos si facilement pris et si difficilement perdus, sans parler des effets secondaires un peu moins glam de la grossesse. 

Même si l'on ignore souvent ce qui nous attend, qu'y a-t-il de plus émouvant que de découvrir, après des mois d'attente, ce petit bout de chou, la chair de votre chair ? Mais, en attendant, si l'aventure que l'on s'apprête à vivre reste inconnue, tout le monde sait qu'il faut savoir se montrer prudent avec une femme enceinte. Eh oui, paix à ceux qui osent se confronter aux hormones en ébullition d'une mère en devenir, au risque de la voir sortir les crocs. 

Voici les 10 phrases à ne jamais prononcer à une femme enceinte, à vos risques et périls !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 
1. "Mon dieu, mais tu as pris combien ?"

-

À celles qui pensent que les femmes enceintes ne se rendent déjà pas assez compte qu'elles peuvent dire ciao à leur petite robe adorée, arrêtez. Car oui, être enceinte, c'est appréhender la transformation de son corps, pas besoin d'en rajouter une couche. 

 

2. "Sans vouloir t'affoler, l'épisio, c'est l'enfer !"

-

Rien que le mot accouchement effraye la plupart des femmes qui ne l'ont encore jamais vécu, alors on ne parle même pas de l'épisiotomie... Ce nom barbare qui nous traumatise rien que de l'imaginer. Donc non, même si on le pense, on évite de leur rappeler. 

 

3. "Ça doit être trop cool dans les transports, tu as direct une place assise !"

-

Oui, mais ça, c'est un mythe. Entre ceux qui ont 17 arrêts et d'autres qui font comme s'ils n’avaient pas du tout remarqué votre ventre ultra-imposant, autant perdre l'espoir d'avoir un jour une place spontanément. 

4. "Mais tu n’as toujours pas préparé ni sa chambre ni son berceau ?"

-

Cette fameuse phrase qui a le don de mettre un stress monumental à une femme enceinte, croyant qu'elle avait encore le temps comme elle n'est qu'à 3 mois de grossesse. À croire qu'à peine le bébé conçu, il faut déjà dévaliser Leroy Merlin !

 

5. "Profite, tu verras, 9 mois, ça passe vite !"

-

Après tout, oui, arrêtons de nous plaindre lorsque nous sommes enceintes et profitons des nausées, des envies subites de faire pipi, de ne plus voir ses pieds ou de ne pas pouvoir manger de sushis. C'est génial !

 

6. "Viens voir comment il est positionné"

-

Ah, ces femmes qui se prennent pour des gynécologues, sans les 12 ans d'études. Comme si les femmes enceintes avaient envie qu'on touche leur ventre ou de savoir s'il n’est pas du tout dans la bonne position, bien sûr !

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

7. "T'as de la chance, tu peux manger tout ce que tu veux !"

-

Oui, tout sauf le vin, les sushis, le bon fromage, le lait cru, le saumon fumé, les tartares... Tout ce dont on raffole en fait. Donc, pensez à tourner votre langue plusieurs fois dans votre bouche avant d'oser dire ça à une femme en manque de chirashis

 

8. "Moi, j'ai adoré être enceinte !"

-

C'est sûr, c'est beau de porter la vie. Mais qui adore avoir les pieds gonflés, de l'acné, des vergetures et la peau qui pèle ? Encore une phrase que les femmes enceintes ne comprennent pas, tellement elles se passeraient bien de ces désagréments qu'elles donneraient volontiers. 

 

9. "L'accouchement, c'est le plus beau jour de ta vie"

-

LA phrase incomprise. Oui, c'est l'aboutissement de 9 mois aussi "beaux" que compliqués, mais de là à dire à une femme sur le point d'accoucher, en train d'agoniser pendant des heures, voire des jours, que c'est le plus beau jour de sa vie, c'est vouloir risquer sa vie tout de même !

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

10. "Comme j'ai trop hâte de voir ce bout de chou !"

-

Bien sûr, l'entourage meurt d'envie de voir la petite tête de ce bout de chou qui s'est caché pendant 9 mois, de savoir s'il ressemble à sa maman ou à son papa. Mais croyez-vous que la mère a hâte d'aller hurler sur une table d'accouchement ?

-