Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, régime rime souvent avec cuisine. Si si on vous assure, la clé essentielle à la bonne réussite de votre amincissement, c'est d'enfiler votre tablier et de se mettre aux fourneaux !

Laissez voguer votre imagination, appréhendez vos livres de cuisine, revisitez vos plats préférés (en version allégée), épicez, pimentez, salez, poivrez, colorez, variez, bref, É-CLA-TEZ - VOUS !

Cependant, il y a tout de même quelques règles à respecter afin de rendre vos mets le plus healthy possible. Et la règle primordiale c'est le choix de vos modes de cuisson.

On vous a préparé un bilan des modes de cuisson à privilégier tout en gardant des repas bons, pleins de saveurs et explosant en bouche.

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 

1 - LA CUISSON À L'EAU

Source : Photocuisine

La plus connue et la plus pratique. Il s'agit tout simplement de faire cuire l'aliment dans un volume d'eau, salé et aromatisé, ou non (mais franchement préférable pour donner du goût, notre maitre-mot).

Ce mode de cuisson a différents objectifs qui sont les suivants : modifier la saveur d'un aliment ; rendre un aliment qui est à la base indigeste lorsqu'il est cru, digeste et agréable en goût ; améliorer le goût d'un aliment grâce aux arômes.

Mais attention ce n'est pas tout ! Le temps de cuisson varie également selon l'aliment concerné. Soyez prête à devenir une chef diétético-gastronomique (oui on l'a inventé pour vous celui-là).

Alors : 

Les légumes verts sont cuits à découvert pour préserver leur couleur (et plongés juste après dans une eau glacée) entre 3 et 5 minutes.

Les autres légumes, quant à eux, sont cuits à couvert durant environ 25 minutes.

Concernant les pommes de terre, leur cuisson se fait avec un départ à l'eau froide, à couvert, entre 20 et 30 minutes. Le départ à eau froide s'utilise aussi pour la cuisson de vos viandes et poissons.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

 

2 - LA CUISSON À LA VAPEUR

Source : Today.wecook.fr

L'aliment est soumis à l'action de la chaleur dans un bain de vapeur sans contact avec le liquide porté à ébullition. Ça parait plus technique, mais on ne panique pas.

Deux options s'offrent à vous. Soit vous utilisez un panier perforé disposé au fond ou sur un récipient, lui-même rempli de liquide, porté à ébullition, sans atteindre le panier. Soit on opte pour la manière la plus simple qu'est l'auto-cuiseur.

Très très intéressant d'un point de vue nutritionnel car le temps de cuisson, à l'auto-cuiseur notamment, est moindre et permet donc de conserver une grande partie des nutriments et minéraux.

Et on ne le répètera jamais assez, pensez à aromatiser les filles !

 

3 - LA CUISSON À L'ÉTOUFFÉE

Source : Pinterest

La technique de nos chères grand-mères est de retour, même en cuisine rien ne se démode. Pour celle-ci il vous faut un faitout ou une cocotte à faible pression et à température douce, avec une petite quantité d'eau.

En fin de cuisson, l'eau se sera transformée en un savoureux jus qui regorge d'arômes, de vitamines et de sels minéraux.

4 - LA CUISSON EN PAPILLOTE

Source : Pinterest

Élue notre méthode de cuisson préférée.

Cette cuisson représente le meilleur mode de préparation diététique du poisson et de la volaille. Voilà, c'est dit. Et pour vous concocter vos repas en papillote, ajoutez une toque à tout votre attirail parce-que là, ça devient sérieux.

Il suffit de cuire votre aliment bien enveloppé dans du papier sulfurisé ou de l'aluminium. Déposez votre poisson, par exemple, au centre de votre papier sulfurisé et on y va pour les arômes (tomate, citron, coriandre, petits légumes entiers, tout y passe). Ensuite, il vous suffit de (très) bien refermer votre papillote afin que tous les goûts se concentrent sur votre poisson durant la cuisson. Ouvrez-là délicatement et profitez de toutes ces bonnes odeurs qui s'en dégagent. Quel régal...

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

5 - LA CUISSON AU FOUR

Source : Pinterest

Rôties ou grillées, cela reste la version la plus gourmande pour apprécier nos viandes sans exploser le compteur calorique.

Petite astuce, il est indispensable de préchauffer votre four quelques minutes avant afin que la chaleur ne saisisse directement l'aliment.

Il n'est pas nécessaire de rajouter de la matière grasse sur vos viandes, elles contiennent déjà ce qu'il faut et, surtout, cette cuisson va permettre la création d'un jus. Pour ce faire, il est important de les arroser le plus souvent possible. Cependant n'hésitez pas à badigeonner votre poulet de moutarde, et de mettre plein d'épices et des rondelles d'oignons dans votre plateau du four !