Les fringales, ça vous connaît, et ça même la nuit. Bien que ce soit les incartades les plus « fatales » en terme d’équilibre alimentaire, vous ne pouvez vous en empêcher. Que l’on soit d’accord, personne ici ne vous juge ! Mais tout de même, il est temps de réussir à enterrer cette mauvaise habitude de manger durant la soirée.

Il est important de souligner que la quasi-totalité des métabolismes d’assimilation des nutriments se fait durant votre sommeil. De ce fait, un apport alimentaire, en plein milieu de cette petite machinerie naturelle, va littéralement désorganiser son bon fonctionnement.

Les grignotages sont essentiellement le résultat de deux voire trois problèmes majeurs. Vous ne mangez pas assez, pas bien ou trop tôt. Pour éviter cela, la team Healthy vous offre quelques conseils anti-grignotage nocturne.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Mangez suffisamment
Source : WeHeartIt

Si vous ne mangez pas assez lors du dîner, le film de 21h n’aura pas encore débuté que vous aurez déjà le ventre qui crie famine. Pour reconnaître la vraie faim de « l’envie de manger », c’est très simple : imaginez-vous devant une assiette pleine d’un aliment dont vous n’êtes pas fan.
Si vous avez faim, vous n’en ferez mentalement qu’une bouchée. Si vous avez juste « envie de manger », votre imagination vous redirigera automatiquement vers votre péché mignon ou votre « envie » justement. C’est à ce moment-là qu’il faut se faire violence (on compatit).

 

2. Cessez de manger à l’heure des poules
Source : WeHeartIt

Il ne s’agit ni de physique quantique ni de mathématiques approfondies, mais juste de la logique pour comprendre ce phénomène. Plus vous mangez tôt, plus vous vous éloignez de l’heure d’aller dormir.
Plus cet écart est grand, plus il laisse de la place à votre ennui, votre routine et vos mauvaises habitudes de grignoteuse.
Sans pour autant adopter le rythme à l’espagnol, repoussez le moment du dîner un maximum et ça réduira votre temps de lutte contre ces satanés brownies.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Consommez des féculents le soir !
Source : Pinterest

Que la personne qui a dit un jour que « les pâtes le soir ça fait grossir » règle ses comptes avec la communauté italienne. Dans une étude de l’OMS sur l’obésité mondiale publiée en 2012, l’Italie est l’un des pays d’Europe à détenir l’un des taux d’obésité les plus faibles !

Les glucides complexes (féculents) doivent représenter entre 50 et 55 % de vos apports journaliers, repartis sur les TROIS repas principaux. Une manière, entre autres, d’éviter les fringales de fin de soirée. Une portion de riz ou encore de lentilles pour le dîner vous évitera certainement de vous ruer sur les reliques de glace de cet été en fin de soirée.

 

4. Augmentez vos apports en fibres
Source : WeHeartIt

Les féculents ne sont pas les seuls à vous remplir l’estomac. Les fibres sont aussi très fortes à ce petit jeu-là.
Les fibres et plus particulièrement les fibres solubles sont des aliments dits « satiétogènes ». Ils gonflent au contact des liquides présents dans votre estomac. En grossissant, les fibres prennent de la place et vous font atteindre l’état de « j’ai plus faim » plus rapidement.

Pour la plupart, ces fibres sont présentes dans les légumes (choux, aubergines, carottes) et certains féculents comme le riz et les petits pois.

5. Occupez-vous
Source : WeHeartIt

L’ennui est le pire ennemi de votre ligne. La plupart du temps, l’embêtement est le moteur du grignotage. On tourne en rond, on ne sait pas quoi faire et on est un peu gourmande de surcroît, alors on se rue sur la nourriture.
Pour éviter ces épisodes, il faut tâcher de se trouver une occupation active. Du scrap-booking, de la retouche photo, de la confection de poupées voo-doo, peu importe votre activité, du moment qu’elle occupe assez votre esprit voire vos mains !

 

6. Brossez-vous les dents directement après le repas
Source : WeHeartIt

Cela peut paraître complètement anodin, mais se brosser les dents après le dîner est un frein « pratique » au grignotage. La flemme ou même la culpabilité de devoir se RE-laver les dents peut parfois suffire à vous éloigner de vos penchants culinaires favoris.

 

Photo de couverture : livingfresh.org