NO WAY.

Vous gâchez totalement votre style avec un sac en plastique rempli de médicaments de la pharmacie ! Même s'ils s'avèrent bien pratiques la plupart du temps, donner un peu de repos à votre corps en les évitant de temps en temps ne peut pas vous faire de mal. 

Pas de mélodrame, personne ne va mourir. Et puis, "les antibiotiques........... C'est pas automatique" !

Avant de capituler, songez à des remèdes plus naturels et plus apaisants pour votre petit corps tout endolori. Et miracle : vous n'avez qu'à vous rendre... dans votre cuisine pour vous procurer de quoi apaiser vos maux.

Pour bon nombre de maladies, il existe des ingrédients aux vertus assez puissantes pour vous guérir, ou du moins vous soulager. Il suffit juste de les connaître et d'en manger suffisamment. 

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. La grippe
Source : weheartit

Le bouillon de poulet : Ayant des propriétés anti-inflammatoires, le bouillon de poulet vous apaisera. Il augmente la capacité des cils olfactifs de la région nasale visant à combattre la grippe et le rhume.

L'ail : L'ail donne de la force au système immunitaire en favorisant la production de globules blancs. Il est également antibactérien et antiviral. Il peut être combiné avec d'autres aliments, comme l'oignon et le piment. 

Le gingembre : Utilisée en médecine traditionnelle orientale, la racine de gingembre est conseillée pour ses vertus antitussives naturelles. Une tisane à base de gingembre contribue à débloquer les bronches et à contrer l'inconfort respiratoire. Le gingembre est un aliment efficace, non seulement pour combattre la fièvre due à la grippe, mais aussi les nausées.

Les fruits et légumes frais : Les fruits et légumes à choisir pour combattre la grippe et le rhume sont ceux qui ont une haute teneur en antioxydants, en vitamines et en minéraux. Parmi eux, il y a le chou frisé, le brocoli, la patate douce, la banane, le kiwi et les agrumes. 

Le miel : Le miel possède de nombreuses vertus pour faire face aux rigueurs de l'hiver. Outre ses propriétés antioxydantes, il soulage la gorge irritée. On peut l'utiliser tel quel ou pour sucrer thés et tisanes. De plus, cet aliment est considéré comme un aseptisant des voies respiratoires, et il aide à tonifier la circulation sanguine. 

L'eau, les thés, les tisanes et jus : Il est essentiel de s'hydrater suffisamment, car les voies nasales et la gorge s'assèchent rapidement. L'hydratation des muqueuses aide grandement à combattre la fièvre qu'occasionne l'état grippal.  

 

2. problèmes de digestion
Source : livingdoll

La pomme : Elle contient de la pectine de la protopectine et de l'acide pectique, autant de substances qui aident à bien digérer et enlever la sensation de faim insatisfaite.

L’ananas : Elle absorbe les graisses, aide à mieux assimiler la viande et le poisson.

La poire : Elle contient de la cellulose, substance qui facilite le transit.

Le gingembre : En poudre ou en lamelles, il aide à combattre la paresse intestinale. Il peut être utilisé en assaisonnement ou consommé sous forme de tisane.

les céréales complètes : Les fibres des céréales présentes dans le pain complet, les pâtes complètes et le riz brun sont peu fermentées. Elles permettent de réduire les risques d'aigreurs, de crampes et de ballonnements.

Quel que soit votre trouble digestif, pensez à boire beaucoup d'eau. Buvez surtout entre les repas et moins pendant, afin d'éviter une surcharge de l’estomac. Vous pouvez finir votre repas par une tisane de verveine ou de camomille, plantes qui favorisent la digestion.

 

 

3. problèmes de peau 
Source : weheartit

Les légumineuses : Les légumineuses comme les pois chiche ou les lentilles contiennent des protéines végétales, importantes pour la forme physique et la vitalité de la peau. On trouve aussi des protéines dans les poissons et les viandes. 

Le poisson : En plus de contenir des protéines, le poisson possède des acides gras essentiels, qui participent à la construction des différentes cellules qui composent la peau. Il contient également du zinc qui participe à l’entretien des défenses immunitaires de la peau et contribuerait à limiter les effets du stress oxydatif.

La carotte : La carotte contient du bêta-carotène qui est essentiel à l’assimilation de la vitamine A par l’organisme. Elle contient également des vitamines B1 et B2, B6 et la vitamine C, qui jouent un rôle majeur dans l’entretien et la cicatrisation des tissus cutanés. 

 

 4. Problèmes des reins 

Les fruits rouges :  Pleins d’antioxydants, les fruits rouges sont presque aussi importants que l’eau, car ils aident les reins à éliminer les toxines beaucoup plus rapidement. Privilégiez les myrtilles, les mûres et les canneberges.

La pastèque : Elle contient des vitamines, des minéraux et énormément d'eau. C’est aussi un antioxydant puissant. La pastèque est idéale pour les reins et pour prévenir les maladies telles que la cystite ou la rétention d’eau. 

Les pommes : Elles sont pleine d'eau également et contiennent des quantités très élevées de fibres solubles qui aident à éliminer déchets et toxines du corps.

Le jus de citron : Si vous souffrez de problèmes rénaux mineurs, comme les calculs, le jus de citron est bon pour vous. Ce jus a une grande quantité d’acidité qui lui permet de briser les calculs rénaux. Vous pouvez le boire en jus avec un peu d’eau, sinon incorporez-le dans une sauce à salade.

Les graines de citrouille : Ces graines contiennent presque autant d’antioxydants que les fruits rouges. En plus d’être bénéfiques pour vos reins, les graines de citrouille sont excellentes pour le reste du corps : elles sont riches en protéines et en éléments nutritifs.

En ajoutant ces aliments simples à votre alimentation, vous permettez à vos reins de travailler de manière optimale et de les garder en bonne santé le plus longtemps possible. N'oubliez pas de boire de l’eau qui est probablement un des meilleurs nutriments pour la santé des reins. En gardant votre corps correctement hydraté, vous diluez votre urine et vous aidez vos reins à se débarrasser des toxines. Aucun autre liquide n’est aussi efficace pour purifier les reins et les maintenir en bonne santé que l’eau.
 
5. Problèmes cardio-vasculaires
Source : weheartit

Les amandes : Le teneur en phytostérol des amandes fait diminuer le « mauvais » cholestérol dans l’organisme. Une consommation quotidienne de 30 g d’amandes réduirait le risque de maladies cardio-vasculaires de 45%. La vitamine E contenue dans l'amande aiderait également à lutter contre ce type de maladie en empêchant la formation de caillots dans le sang.  

La cerise : La cerise fait partie des fruits les plus antioxydants grâce aux anthocyanines qui ont la capacité de neutraliser des composés qui endommagent les cellules de l’organisme et qui seraient responsables de l’athérosclérose c’est-à-dire la présence d’une plaque sur la paroi des artères qui gêne ou bloque la circulation du sang et qui peut provoquer, à terme, des troubles cardio-vasculaires. 

Les pois chiches : En plus d'être peu caloriques, les pois chiches possèdent des propriétés antioxydantes grâce à leur teneur en manganèse et en cuivre, des nutriments qui aident à réduire l’effet des radicaux libres dans le processus d’oxydation des cellules de l’organisme. 

Les poissons gras : Les poissons gras comme le saumon, la sardine ou le maquereau sont riches en omega 3. Ils font fait de lui un véritable allié pour la santé cardio-vasculaire. 

 

Photo de couverture : weheartit