Loin de nous l’idée de vous interdire de manger des fruits, surtout en cette saison ! Mais il est important de savoir reconnaître les fruits bons pour votre ligne. L’Institut national de santé publique préconise la consommation de « 5 fruits et légumes par jour » oui, mais attention aux portions ! Car oui, tout est dans le portionnaire et la notion de quantité de glucides. Les denrées naturellement sucrées de cette liste ne sont pas à bannir mais à manger dans la juste mesure.

En nutrition, une portion de fruit doit représenter environ 12 à 15g de glucides simples. Or si une pomme entière, peu importe sa catégorie, contient environ ce taux, ce n'est pas le cas d’une banane. Vous trouverez dans ce qui suit la proportion convenable à consommer pour chacun de ces fruits particulièrement sucrés.

Voici un bref classement des fruits à manger avec modération pour ne pas voir exploser le compteur calorique sans même avoir pris une seule crème glacée de tout l’été.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Banane

La banane est la grande gagnante de cette course au sucre. Avec un taux de 19,6 g/100 de glucides au total et de 14,8 g de sucres, la banane est un fruit particulièrement riche. Ce sont les 4,8 g de glucides complexes qui lui confèrent ce côté pâteux et augmentent son taux de calories.
1 portion de banane raisonnable = 1/2 banane ou une toute petite banane 

 

2. Raisins

Taux de sucre au 100g : 15,5 g
1 portion raisonnable = environ 15 grains 

3. Figue

Taux de sucre au 100g : 14,3 g
1 portion raisonnable = 2 petites figues

 

4. Mangue

Taux de sucre au 100g : 11 g
1 portion raisonnable = 1/2 mangue (valable également pour l'ananas) 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

5. Cerises

Taux de sucre au 100g : 11,6 g
1 portion raisonnable = 10 cerises

 

6. Litchi

Taux de sucre au 100g : 6,9 g
1 portion raisonnable = 10 litchis

 

7. Pastèque

Taux de sucre au 100g : 6,9 g
1 portion raisonnable = une tranche fine (valable également pour le melon)

 

8. Avocat

Le petit intrus de notre sélection, c'est lui, l'avocat. Pauvre en sucre avec 1g/100g, en revanche avec 13,9 g de lipides au 100 g. Quand on pense qu'une cuillère à soupe d'huile d'olive représente 10g d'huile, il est temps de faire attention à votre consommation.