Qui n’a jamais entendu dire que le petit-déjeuner était le repas le plus important de la journée ? Et peu importe qui est à l’origine de cet adage, il a tout à fait raison. En effet, pour bien commencer la journée, il ne faut pas quitter son nid douillet avec le ventre vide. Et ça même si notre objectif est de perdre du poids. Bien manger au petit-déjeuner est un facteur crucial dans la perte de poids. Mais attention, il ne faut pas manger n’importe quoi !

En nutrition, le petit-petit-déjeuner doit représenter entre 15 et 20% de votre apport nutritionnel journalier. Un pourcentage non négligeable qu’il faut remplir de bonnes choses, au sens strict comme littéral.
Alors pour vous éviter de commencer la journée en faisant tout un tas d’erreurs fatidiques pour votre tour de hanche, voici les 6 erreurs nutritionnelles  à ne pas commettre dès le petit-déjeuner.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Boire un grand verre de jus de fruits

-

On le pense incontournable et plein de bonnes vitamines mais, en réalité, on a tout faux ! Sous forme liquide, les fruits perdent toutes les vertus nutritives, vitamines, minéraux et fibres. Résultat, en buvant un grand verre de jus de fruits de bon matin, vous avalez une grosse dose de sucre sans bénéficier de l'effet rassasiant d'un fruit entier. En d'autres termes, passé le coup de fouet de la première heure après ingestion du liquide, c'est la baisse de tension assurée (=hypoglycémie réactionnelle). Alors on oublie le grand verre de multifruits et on opte pour la bonne vieille version solide d'un fruit riche en vitamines essentielles pour bien démarrer la journée. 

 

2. Consommer des céréales

-

Qu’elles soient de riz, de blé ou de maïs, les céréales sont toutes préparées à base de farines industrielles raffinées. Et cela vaut aussi pour leur version estampillée "minceur" ! De ce fait, manger un petit bol de céréales revient à croquer dans 5 morceaux de sucre dès le réveil... Autant dire que vous embarquez avec vous une bonne dose de calorie inutile dès le saut du lit ! Si vous êtes une céréales addict, misez plutôt sur un bol de "muesli maison" à base de flocons d’avoine ou même de sarrasin dans lequel vous allez pouvoir additionner un nombre raisonnable de sucre.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
 

3. Abuser de la pâte à tartiner

-

Si on doit traduire en langage nutritionnel, pain + confiture =  glucides simples + glucides simples = calories vides. Alors, les tartines de pain, pourquoi pas, mais on privilégie un pain riche en nutriments comme le pain de seigle, le pain complet ou encore aux céréales et on l’associe à un corps gras plus qu'à un produit sucré - de type pâte à tartiner ou confiture- pour ralentir son absorption. Le top : 30g de fromage ou de beurre d’amande. 

 

4. Oublier les protéines

-

Manger salé le matin ne convient pas à tout le monde. Pourtant, les protéines sont nos alliées : leur digestion est lente et nous garantit un effet coupe-faim (= satiétogène) jusqu’à l’heure du prochain repas. Si vous n'êtes pas tentée par les œufs brouillés au réveil, on vous conseille de consommer au moins une bonne source de protéines sous forme de yaourt ou de jambon.

  

5. Faire l’impasse sur le gras

-

Choisir chaque matin la formule 0% en matière grasse est la pire chose à faire ! Votre organisme nécessite de consommer du (bon) gras et votre cerveau le premier ! Manger gras le matin est indispensable. Ce serait même le meilleur moment pour le faire. Le matin est le moment où votre organisme nécessite le plus de "carburant" et où, logiquement, tout ce que vous mangez sera utilisé pour vous aider à démarrer la journée. De ce fait, les graisses ingérées le matin ne seront pas stockées mais directement utilisées. Alors, cessez de culpabiliser, votre tartine beurrée du matin est bien plus utile que vous ne l'imaginez.

 

6. Ne prendre qu'un café !

-

Le petit-déjeuner EST un vrai repas. Ce n'est pas une mode, ni même quelque chose qui convient aux uns et pas aux autres. Après une nuit de jeûne, le corps a besoin d’énergie. Renoncer à ce premier repas par faute de temps ou en pensant gagner quelques calories est une erreur. Le corps en manque n'aura d'autre réaction que de stocker 2 fois plus facilement le repas suivant. Celui qu'on s'apprête justement à engloutir d'un trait tant on y arrive affamée...