Il vous est difficile de vous rappeler le temps où la RedBull n’existait pas. On vous rassure, nous non plus.
Si les effluves de votre adolescence vous ramènent aux traditionnels sodas toujours indétronables, vos soirées étudiantes, elles, vous transportent obligatoirement vers un arrière goût de boissons énergisantes.

Mais vous êtes vous un jour demandé ce que ces boissons peuvent engendrées à l’intérieur de votre corps? La team Healthy répond à cette interrogation pour vous. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses

 
1. Des effets similaires à la cocaïne
Source : WeHeartIt

Une étudie publiée par le journal scientifique anglosaxon « Plus One », révèle que le mélange alcool puissant + forte dose de caféine (la base des boissons énergisantes) peut avoir « sur du long terme », les mêmes effets sur votre cerveau qu’une consommation régulière de cocaïne.

Ce groupe de recherche a démontré que les ancien(ne)s adolescent(e)s dont la consommation de ce combo explosif était régulière, peuvent ressentir ses effets nocifs seulement à l’âge adulte.
Et ça même s'ils ont arrêté sa consommation depuis longtemps.

Car la science ne sait pas avancer autrement, des tests ont été effectués sur des souris. À la suite d’une ingestion d’alcool et de caféine simultanée, la souri présente une augmentation de son taux de protéine FosB. Une protéine habituellement associée à un changement ancré dans la structure chimique du cerveau et typique des consommateurs de drogue dure.

 

2. Un cocktail détonnant
Source : Pinterest

Le Dr Richard Van Rijn (l'un des auteurs principal de l’étude) insiste toutefois sur le fait de la "combinaison" néfaste. Les deux produits n’étant pas aussi dévastateurs pris séparément.

Alors si quelqu’un vous propose quelque chose d’autre qu’une Vodka/Orange (il n’y que ça de vrai !) ou une Vodka/Soda ce week-end, réfléchissez-y à deux fois, au moins pour cette fois.

 

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

Photo de couverture : ©Pinterest