C’est le photographe britannique Will Burrard-Lucas qui est à l’origine des derniers clichés de l’éléphante F_MU1 originaire de Tsavo au Kenya, qu’il a lui-même renommé « la reine des éléphants ».

Will Burrard-Lucas est également l’auteur des photographies du très rare léopard noir africain que l’on a eu la chance de voir le mois dernier et pour la première fois depuis plus de 100 ans ! Si le photographe arrive à obtenir de si belles images et en aussi gros plan, c’est grâce à un appareil auto-développé et télécommandé appelé BeetleCam.

La dernière série parue dans son livre « Land of Giants » montre une majestueuse éléphante Tusker, l’un des plus grands que la Terre puisse connaître, juste avant sa mort. Les causes de son décès sont naturelles, en revanche, on estime à ce jour qu’il reste moins d’une vingtaine d’éléphants de cette race, trop souvent traquée par les braconniers d’ivoire pour ses immenses défenses.

« Les super-attaquants sont très rares de nos jours, justement parce que leurs grandes défenses en font une cible privilégiée pour les chasseurs de trophées », a déclaré Mark Jones de l'association caritative Born Free à la BBC. Avant d’ajouter : « Parce que ces animaux sont trop souvent éliminés avant d'avoir atteint leur âge de procréer, les gènes de super-attaquants sont issus de la population d'éléphants, et nous pourrions très bien en voir le dernier ».

Il est donc exceptionnel de voir que cette éléphante a pu vivre 60 ans sans avoir été prise dans les filets de ces traqueurs et qu’elle est décédée d’une mort naturelle.

C’est pour cette raison que Burrard-Lucas a exprimé avec émotion que « s’il y avait une reine des éléphants, ce serait sûrement elle ».

Les Éclaireuses

- - - - -