Hippocrate disait : « marcher est le meilleur remède de l’homme ». Nous aventurions-nous à dire que le trio : marcher, bien manger et bien dormir pourrait effectivement bien vous tenir éloignée du médecin ? Eh bien oui !  En marchant ne serait-ce que 15 à 30 minutes par jour, votre confort de vie peut être drastiquement amélioré.

Voici les 10 aspects de votre santé physique et mentale qui seront bonifiés si vous marchez quotidiennement.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Prévient des maladies psychiques

-

D’après une étude, les exercices de faible intensité cardiaque comme la marche sont capables de prévenir les maladies psychiques telles que la démence. Ils réduiraient les risques de développer la maladie d’Alzheimer et le taux de stress. De plus, la marche participerait à maintenir un taux d’endorphines (= hormone du bonheur) élevé.

 

2. Améliore la vue

-  

Même s’il semble que les yeux soient le dernier élément en lien avec vos jambes, marcher est apparemment bénéfique pour eux aussi. Marcher active la circulation sanguine, ce qui va permettre, par extension, de diminuer la pression oculaire et donc de combattre les risques de glaucome.

 
3. Prévient des problèmes cardiaques

-

D’après l’Association américaine du Coeur, marcher n’est pas moins efficace que de courir quand il s’agit de prévention de maladies cardiaques. L’activité physique régulière, quelle qu’elle soit, détient le pouvoir d’éviter les problèmes de coeurs en diminuant la pression sanguine et le taux de cholestérol sanguin.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
  

4. Augmente la taille des poumons

-

Marcher est une activité physique dite « aérobique », ce qui signifie qu’elle augmente le flot d’oxygène dans le sang dès lors qu’elle nécessite une grande quantité d’air. Une activité qui va permettre de drainer le sang des poumons et d’en éliminer les toxines. Ce qui, à terme, va augmenter votre capacité respiratoire.

 

5. Améliore des fonctions pancréatiques

-

Cela semble difficile à envisager mais la marche à pied pourrait être bien plus efficace contre le diabète que la course. En effet, une étude effectuée sur 6 mois révèle qu’un groupe de « marcheurs » utilise 6 fois plus facilement le sucre présent dans le sang comme énergie, que les coureurs !

 
6. Améliore  de la digestion

-

Une session de 30 minutes de marche par jour a la capacité d’activer les muscles du côlon et de prévenir les risques de constipation. À long terme, la marche peut également prévenir les risques de cancer du côlon.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

 

7. Améliore la tonicité des muscles

-

Il suffit de faire du sport pour tonifier vos muscles. Mais les fameux 10 000 pas par jour devraient être comptés comme une activité physique à part entière et ça, surtout si par ces 10 000 pas, vous montez des escaliers ou la rue pour vous rendre chez vous.
Le petit plus que vous avez même en faisant le choix de marcher (longtemps) plutôt que de sauter en l’air (peu de temps), c’est qu’il n’y a pas besoin de récupération. C’est un exercice que vous pouvez mettre en place quotidiennement sans avoir de courbatures par la suite.

 

8. Améliore la robustesse des muscles

-

La Fondation de l’Arthrite recommande de marcher de manière modérée au moins 30 minutes par jour afin de réduire les douleurs articulaires dues aux inflammations ou aux rigidités.

  

9.  Soulage les douleurs dorsales

-

Marcher peut devenir une vraie activité salvatrice pour les gens qui souffrent de mal de dos. Dès lors que c’est une activité à faible impact, la marche ne fera de toute façon pas de mal au marcheur. Elle nécessite néanmoins une posture assez droite qui va permettre aux personnes habituellement courbées de se redresser et de délester d’un poids considérable les muscles souvent engourdis et douloureux.

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations
 

10. Prévient la dépression

-

D’après une étude, à grande échelle, une activité physique régulière peut améliorer la résistance au traitement des désordres dépressifs majeurs. À plus petite échelle, le fait de marcher au moins 30 minutes quotidiennement peut aisément réduire les sensations de dépression passagère chez le sujet « non diagnostiqué » dépressif.