Trop manger, c’est une chose. Mais lorsque l’on fait tout ce qui est en notre pouvoir pour perdre un peu de poids et que cela ne fonctionne pas, c’est qu’il doit bien y avoir une explication !

La Team Healthy a dégoté, pour vous, les 16 raisons possibles qui expliqueraient pourquoi vous n’arrivez pas à maigrir. Et, vous n’en reviendrez pas !

En s’additionnant les unes aux autres, ces mauvaises habitudes, ces incompréhensions ou encore ces petits élans de mauvaise foi constituent un vrai rempart entre vous et votre corps idéal...

À ce stade, inutile de faire un test à grands coups de « si vous avez plus de “rond”, “carré” ou “étoile”, vous êtes... », pour connaître vos erreurs. Alors, prenez note, la solution pour faire disparaître vos petites rondeurs de manière durable est à portée de clic.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Votre régime est inadapté
Source : giphy.com

Votre meilleure amie vient de perdre 15 kilos en s’astreignant au nouveau régime à la mode « 100 % pamplemousse ». Et pourtant, cela ne veut pas dire que la « pamplemousse party » aura le même effet sur votre organisme ! Seul(e) un(e) diététicien (ne) qualifié(e) peut vous aiguiller sur le régime le plus adapté à votre métabolisme (= ensemble des processus complexes de transformation des nutriments en énergie par les différentes cellules du corps). 
Elle a beau être votre meilleure amie, la manière « chimique » dont elle absorbe les nutriments et surtout les sucres peut être diamétralement opposée à la vôtre !

 

2. Vous dormez mal
Source : WeHeartIt

Les gens qui n’ont pas un « planning nocturne » régulier sont souvent sujets à une prise de poids.
L’entière machinerie cellulaire de l’organisme s’opère durant votre sommeil. Et, qu’est-ce que fait le corps le plus facilement ? Le STOCKAGE, bien évidemment.
Alors, si vous ne souhaitez pas que votre corps stocke des graisses par dépit en réaction à votre manque de sommeil : fini d’être un oiseau de nuit !

 

3. Vous avez des difficultés à décrypter les étiquettes nutritionnelles
Source : savoirville.gr

En septembre 2015, une étude américaine a démontré que 72 % des gens qui pensaient manger « sain » n’y étaient pas du tout. Cette étude concerne essentiellement les consommateurs de produits industriels, convaincus de bien savoir lire la notice nutritionnelle. En effet, la plupart d’entre eux liraient mal les étiquettes.
Alors plutôt que de vous attarder sur la colonne des « calories », apprenez à lire entre les lignes.

 

4. Vous vous en prenez à votre génétique
Source : Imgstat.us

Aucune étude n’a encore pu prouver qu’il existait le gène du « surpoids ». Alors, cessez de vous cacher derrière votre famille de bons vivants et prenez le taureau par les cornes.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5. Vous êtes beaucoup trop stressée

Des études ont démontré que le cortisol (l’hormone du stress) est intimement lié à la persistance de la graisse viscérale. Un vilain mot pour parler de la graisse bien ancrée sur vos abdominaux.
De plus, le stress réduit votre sensibilité à l’insuline et vous conduit à votre pire ennemi : les fringales antistress.

 

6. Vos assiettes sont trop grandes
Source : WeHeartIt

Ce n’est plus un secret pour personne, notre cerveau nous leurre en permanence. Pour la même quantité de nourriture, votre cerveau va analyser votre repas différemment, qu’il soit dans une assiette immense ou minuscule.
La solution : manger dans une assiette relativement petite, mais bien pleine. Une vraie parade pour que votre cerveau considère, cette fois, que vous êtes repue après ce « riche » repas.

À moi le ventre plat | Les Éclaireuses : Mode, tendances et inspirations

7. Vos amis sont des gloutons
Source : WeHeartIt

« Qui se ressemble s’assemble ». Partant de ce postulat-là, nous ne cherchons pas à savoir qui, parmi vous et vos amis, entraîne les autres, mais il est vrai que l’on a tendance à adopter les habitudes alimentaires de sa « clique ».

Si vos amis sont des habitués des samedis soirs passés au bar à burger du coin de la rue, il est évident que cela n’aide pas votre « healthy way of life ».
Alors pour ne pas réduire à néant votre vie sociale, cantonnez-vous à céder au « cheat meal », seulement avec vos amis.
Du coup, plus question de s’envoyer le pot de Ben& Jerry’s devant « Game of Thrones », seule en pyjama !

 

8. Vous ne mangez pas assez de féculents
Source : WeHeartIt

Les féculents, quels qu’ils soient, sont riches en fibres. Et, les fibres sont des nutriments indispensables à la digestion. Autrement dit, elles ne sont pas absorbées et vous permettent d’être rassasiée plus longtemps.
Bref, les féculents sont vos meilleurs alliés contre le grignotage !

 

9. Vous ne mangez pas assez de (bonnes) graisses
Source : WeHeartIt

Aujourd’hui, nous savons ô combien il est important de manger des bonnes graisses (oméga 3, oméga 6, oméga 9…). Elles vous aident à vous sentir rassasiée, vous permettent de récupérer la graisse déjà stockée pour la transformer en énergie et réduisent les risques d’inflammations.

Alors, vive le saumon, les noix et l’avocat !

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail
 

10. Vous essayez trop de régimes
Source : giphy.com

Dites-vous bien une chose, c’est que votre corps détient une « mémoire cellulaire ». Plus vous le mettez en difficulté, plus il va apprendre à combattre les contraintes que vous lui apportez. 
À trop vouloir restreindre vos rations, il prendra chacun de vos « extras », pour en faire du gras. À chaque nouveau régime entamé, votre corps va sauter sur l’occasion pour stocker davantage à la prochaine incartade…

 

11. Vous ne mangez pas assez varié
Source : WeHeartIt

Le mot intestin n’a rien d’attrayant, et pourtant, il joue un rôle essentiel dans votre combat contre les bourrelets superflus.
Vos intestins sont remplis de « bonnes bactéries » (c’est ce que l’on appelle le « microbiote »). Et, ce sont ces bactéries-là qui vont permettre l’élimination des déchets et l’absorption des bons nutriments. Chaque bactérie détient un rôle important. Donc, plus votre alimentation est variée, plus votre panel de bactéries intestinales est large et performant.

 

12. Vous mangez « trop » au restaurant
Source : WeHeartIt

Les quantités servies au restaurant sont souvent disproportionnées. Soit trop faibles, soit trop importantes, elles doivent s’adapter à tous les types de convives. Or, vous n’êtes pas tout le monde !
Dorénavant, essayez d’évaluer ce que vous auriez mangé si vous aviez été seule à la maison et tentez de vous y tenir. 
Pour le reste de l’assiette, pas de gaspillage, faites-vous faire un « doggie bag ».

 

13. Vous mangez trop vite
Source : giphy.com

Le réflexe de satiété intervient après environ 20 minutes de mastication.
Plus vous mettez de temps à manger, moins vous aurez ingurgité d’aliments à l’issue de ces solennelles 20 minutes.

 

14. Vous ne lisez pas la bonne colonne
Source : Pinterest

Pour que la lecture de l’étiquette nutritionnelle du produit vous soit utile, il est important de se fier exclusivement à la colonne « par portion ». L’important n’est pas de savoir ce que 100 g de fromage représente de lipides, mais plutôt, ce que la part que vous allez manger réellement (30 g) représente dans votre journée.
Bien entendu, si vous mangez 1/2 camembert par repas, c’est une autre histoire.

 

15. Vous mangez trop de sucre
Source WeHeartIt

Non seulement le sucre raffiné est une calorie vide (rien à part des glucides simples sans nutriments ou vitamines additionnelles), mais en plus, il rend accro. Une étude américaine, élaborée en janvier 2013, a révélé l’activation d’une « récompense cérébrale » à chaque consommation de sucre. 
Pour faire court, plus vous consommez de sucre, plus vous en avez envie, sans même pouvoir le contrôler. 

[stack_article id=46107]

16. Vous n’êtes pas un homme
Source : WeHeartIt

UNE INJUSTICE PURE EST SIMPLE, nous sommes d’accord, mais c’est un fait. Les hommes perdent plus facilement du poids que nous. Les agents incriminés : les hormones, comme toujours.

Mais qui dit « plus facile » pour eux, ne dit pas impossible pour vous d’atteindre vos objectifs.
Vous pouvez être aussi bien « roulée » que votre chéri, avec un brin plus d’effort et surtout 10 FOIS PLUS DE MÉRITE.

Photo de couverture : WeHeartIt©