"J'ai jamais euuu les pieds sur Teeeeeerre, j'aim'rais mieux être un oiseauuu, j'suis mal dans ma peauuu". Quand ça bourgeonne sur nos visages, on a souvent envie de pousser de longs gémissements de détresse en découvrant notre reflet dans le miroir.

D’abord, il faut savoir qu’on n’est pas toute seule puisque l’acné touche environ 80% des adolescents et près de 25% des adultes, en particulier des femmes (paye ta parité !). Entre le stress, l’hérédité (merci papa, merci maman), les résidus de cosmétiques cracra, le manque de sommeil, les hormones, la pollution, le téléphone sale… les causes peuvent être multiples.

Ces dernières années, des chercheurs se sont posés une nouvelle question : et si la cause de notre tragédie faciale se trouvait en fait dans notre assiette ? Bien qu'il n'y ait pas de conclusions très claires, nous on a déjà fait le rapprochement entre une poussée de boutons et une assiette de charcuterie ingurgitée la veille… Parce que si l’alimentation n’agit pas directement sur notre acné, elle agit sur notre digestion qui, elle, a de grosses répercussions sur l’état de notre peau. En effet, à force de manger tout et n’importe quoi, il arrive que l’intestin ne puisse plus jouer son rôle de tri sélectif et dans ce cas-là, le foie et le système immunitaire ne suffisent plus à éliminer toutes les toxines qui vont alors chercher une porte de sortie du côté de nos pores.

Alors avant de dépecer vos jolis minois, procédez à de petits ajustements dans votre routine alimentaire et appliquez les 10 commandements des Éclaireuses pour une alimentation anti-acné !

Enjoy,

Les Éclaireuses


1. On évite les produits laitiers
Source: Weheartit

Dur à dire quand on est fan de fromage ! Sans la stopper complètement, il faut réduire notre consommation de laitages (surtout de vache) car leur richesse en acides gras a tendance à empirer l’état inflammatoire et donc à favoriser les boutons. Ils ont également une action sur l’insuline et, étant issus de la production animale, ils contiennent des hormones et des antibiotiques : deux éléments qui peuvent altérer le terrain cutané. De plus, ils sont peu digestes et qui dit déséquilibre digestif dit peau brouillée.

Quand on freine sur les produits laitiers, il faut penser à combler nos besoins en calcium et vitamine D. On opte pour les boissons et laits végétaux : soja (à consommer avec modération en cas d'acné hormonale car il contient des œstrogènes), amandes, riz, chanvre…il y en a pour tous les goûts et on peut même les adopter en cuisine ! On trouve également du calcium dans certains jus de fruits enrichis et dans les légumes verts et de la vitamine D dans les poissons gras, les œufs ou encore la margarine.

2. On se désintoxique du sucre
Source: Weheartit

De plus en plus, la science fait le lien entre l’indice glycémique des aliments, c’est-à-dire l’effet que chacun va avoir sur notre taux de sucre dans le sang, et l’apparition d’acné. Plus un produit a un indice glycémique élevé, plus il va provoquer des pics de sucre dans l’organisme et favoriser une réaction inflammatoire donc de l’acné. On évite donc au maximum ce type d'aliments : les sucres en général (bonbons, sodas, gâteaux...) et les aliments à base de céréales raffinées (pain blanc, riz blanc, pâtes, céréales soufflées). On leur préfère les féculents complets, on sucre avec du miel ou du sirop d’agave et en cas de petit creux, on mange des fruits et des oléagineux (amandes…).

3. On consomme autrement
Source: Weheartit

En Nouvelle Guinée et en Amérique du Sud, les tribus Papous ont une alimentation vierge de tout produit transformé et bizarrement on n’y croise aucun ado boutonneux. Coïncidence ? On ne croit pas non. En effet, les produits transformés dont on raffole chez nous présentent des listes longues comme le bras de graisses et sucres ajoutés, mais aussi d’additifs (colorants, arômes) qui se révèlent être des perturbateurs endocriniens. Miam ! On évite donc de chambouler nos hormones avec de la mal-bouffe et on essaie de se mettre au bio et à la popote maison.

4. On freine sur l’alcool
Source: Weheartit

S’il est bon pour le moral, l’alcool est mauvais pour notre peau pour tout un tas de raisons. D’abord il stimule la production de testostérone (et oui les femmes en ont aussi) et endommage le foie qui du coup ne peut plus faire correctement son boulot de régulateur d’hormones. Et BIM acné !
Deuxièmement, l’alcool déshydrate la peau et empêche ainsi le corps d’éliminer normalement les toxines qui du coup ressortent par les pores. Et BIM acné !
Troisièmement, une consommation excessive d’alcool va entraîner un pic de sucre dans le sang et donc une réaction inflammatoire ainsi que des dégâts sur le collagène. Et BIM acné et cicatrisation difficile !
Et enfin, l’alcool affecte notre système immunitaire laissant ainsi les bactéries se propager dans les pores de la peau. Et BIM acné ! Alors vous le voulez toujours ce dernier verre ?

5. On réduit sa consommation de viande
Source: Weheartit

Comme le lait, la viande provient de l’animal (sans blague !) et peut donc s’avérer être un vrai petit cocktail explosif à base d’hormones, d’antibiotiques et de tout ce que l’animal a pu consommer. Désolées les carnivores mais il va falloir diminuer la dose.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

6. On respecte les associations alimentaires
Source: Weheartit

À cause de leur acidité différente, toutes les familles d’aliments ne se digèrent pas de la même façon. On mange donc des repas comprenant une portion de légumes crus, une de légumes cuits, une de céréales, une de protéines et une de fruits. Ainsi on contribue au bon équilibre acido-basique de son petit corps, on préserve sa flore intestinale et on évite de voir les toxines ressortir par notre peau.

7. On fait le plein d’oméga-3
Source: Pinterest

Qui dit acné dit cicatrices. Pour se débarrasser au plus vite de ces vilaines marques et assurer une bonne hydratation de la peau, on n’oublie pas de manger des aliments riches en oméga-3 : poissons gras (saumon, hareng, thon, etc.), fruits à coque (noix, pistaches, amandes, etc.), huiles de colza, huile de lin et légumes verts.  

8. On pense aux vitamines et aux oligo-éléments
Source: Weheartit

On lutte contre la formation de nouveaux boutons avec la vitamine A, contenue notamment dans les carottes, les patates douces et les épinards, qui va limiter la sécrétion de sébum.
On améliore la qualité de sa peau et on la protège en couplant la vitamine E (amandes, noix, germes de blé…) et le sélénium (noix, poissons, céréales…) qui sont antioxydants.
On combat l’inflammation et on favorise la cicatrisation avec le zinc contenu dans les fruits de mer, les poissons, les légumineuses et le cacao en poudre (oui, oui).

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

9. On invite les aromates dans son assiette
Source: Pinterest

On se fait plaisir en saupoudrant son assiette avec des herbes (persil, basilic, thym, estragon…) qui vont aider à équilibrer l’acidité et donc le pH des aliments. On pense aussi au curcuma qui est anti-inflammatoire et qui va donc aider à se débarrasser de l’acné.

10. On boit et on élimine
Source: Weheartit

On ne le répétera jamais assez : il faut boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour. De cette façon, on s’hydrate de l’intérieur et on se débarrasse des toxines et des déchets qui, autrement, risquent de s’évacuer à travers les pores de notre épiderme.

 

Tags : acné, aliments