Associée à un peu de sport et surtout du cardio, la technique du palper-rouler est connue et reconnue comme étant la solution à tous vos problèmes de cellulite. Oui, vous savez, cette vilaine peau d’orange dont vous n’arrivez pas à vous défaire !

Que ce soit en institut via des soins cabine, à la maison avec une ventouse ou encore chez différents praticiens comme des kinésithérapeutes, la technique de palper-rouler a beau être utilisée de différentes manières, elle est toujours aussi efficace.

Petit focus sur ce célèbre mouvement salvateur dont tout le monde parle mais que personne ne connaît vraiment en « profondeur ».
PS : sachez tout de même une chose avant de commencer, c'est que TOUT le monde a de la cellulite, plus ou moins visible, peut-être, mais tout le monde en a. Alors, arrêtez d'appréhender l'été car personne n'a le corps "parfait" !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Le grand principe du palper-rouler

-

La palper-rouler consiste à attraper un franc morceau de peau (de la jambe ou des fesses par exemple) et de le faire rouler sous ses doigts. Un mécanisme assez désagréable mais qui a le mérite de rompre les cellules adipeuses sous-cutanées qui forment l’aspect peau orange de votre peau.

En réalité, à l’aide du palper-rouler, vous allez manuellement activer un phénomène naturel de destruction des graisses : la lipolyse.
Selon que vous soyez chez vous ou en institut, la technique sera plus ou moins « pointue » et plus ou moins guidée par une machine ou par des mains expertes mais le principe de l’activation naturelle de la lipolyse reste le même.

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2. Concrètement, qu’est-ce que la lipolyse ?

-

Sans rentrer dans de trop grandes explications scientifiques, nous allons tenter de vous expliquer ce qui se passe réellement sous votre peau quand vous la pétrissez.
La lipolyse, c’est l’action naturelle qui consiste à réduire en cendre les graisses (TriGlycérides) que vous mangez afin qu’elles vous servent d’énergie.

Car oui, les TG que vous mangez sont d’abord transformées en Acides Gras avant d’être stockées dans votre foie ou dans vos fesses.

Le palper-rouler va casser les cellules de graisse et inciter votre corps à l’utiliser comme énergie. D’où l’importance de coupler le palper-rouler à du sport. Car, une fois les cellules de votre tissu adipeux brisées, si vous ne vous dépensez pas assez, elles vont stagner et reformer votre peau d’orange.

 

3. Quel est le rôle du tissu adipeux ?

-

Avant de vouloir l’exterminer complètement, il est important de savoir à quoi sert le tissu adipeux. Il existe 2 sortes de tissus adipeux, le blanc et le brun.
Ici, c’est le tissu blanc qui nous intéresse car c’est celui qui forme la cellulite, mais pas que ! Car la graisse de vos fesses a une fonction majeure dans votre organisme !

Un rôle de structure et de protection de nombreux organes.
Un rôle majoritaire de réserve calorique et énergétique
Un rôle de réserve des vitamines (A,D,E,K)
Une réserve d’eau pour l’organisme
Un rôle dans la production d’hormones :
- D’œstrogènes qui maintiennent les fonctions reproductrices de la femme et préviennent l’ostéoporose
- D’adipokines impliquées, entre autres, dans la régulation de l’appétit (hormone de la satiété agissant en régulant l’appétit en fonction de la masse de tissu adipeux).

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

4. Le palper-rouler est-il efficace sur toutes les formes cellulites ?

-

Il existe 3 sortes de cellulite : adipeuse  / aqueuse / fibreuse.

La cellulite adipeuse (la plus fréquente) est due (comme précisé plus haut) à un excès de stockage de graisses. Cette cellulite est essentiellement la conséquence d'une mauvaise hygiène de vie (malbouffe et peu de sport).
Ici, en plus du sport et du palper-rouler, un rééquilibrage alimentaire est préconisé.

La cellulite aqueuse est le résultat d’une rétention d’eau, soit de l’eau qui reste piégée entre les cellules de votre tissu adipeux et qui forme ensuite des reliefs à la surface de votre peau. Cette cellulite est essentiellement due à des problèmes de circulation veineuse et provoque le phénomène de « jambes lourdes ».
Ici, en plus du sport et du palper-rouler, des massages de « drainage lymphatique » sont préconisés.

La cellulite fibreuse est dure et particulièrement douloureuse. Elle est le résultat d’une glaciation du collagène » (glyca quoi  ?!), c'est-à-dire des fibres de collagène (à l’origine de l’élasticité de votre peau) qui vont emprisonner des molécules de glucose.
Ici, en plus du sport et du palper-rouler, une diminution de la consommation de sucre est préconisée.

 

Tags : cellulite