Vilain petit canard de notre organisme, le cholestérol a souvent été montré du doigt, et très souvent à tort, car mal compris.
Le cholestérol est avant tout une graisse naturelle, circulant dans le sang, et composant fondamental des membranes cellulaires.

Sachez notamment que le cholestérol est utilisé par notre organisme pour la fabrication de substances telles que la vitamine D (vous savez la vitamine qui nous permet d'avoir une peau sublime). 

Néanmoins bien sûr, il n'y a pas de fumée sans feu et il est important de comprendre pourquoi le cholestérol a si mauvaise réputation et comment redorer son blason.

Enjoy, 

Les Eclaireuses

 

1 - L'HISTOIRE DU CHOLESTéROL

Source : We heart it

Le cholestérol est essentiellement produit par le foie (à hauteur de 70%), et, les 30% restant proviennent quant à eux de l'alimentation à l'aide des produits d'origine animale tels que les viandes, les abats, les produits laitiers, les crustacés ou encore les oeufs...

Le cholestérol devient alors dangereux lorsque son taux dans le sang est en excès, car il expose au risque de maladies cardio-vasculaires. 

Il est tout de même important pour éviter tout malentendu de distinguer le bon du mauvais cholestérol. Finalement, toute la polémique vient de là !

D'une part, on a le cholestérol-HDL, celui-ci c'est the good one. Les HDL (qui sont des lipoprotéines, c'est-à-dire que ces lipides sont portés par des protéines, permettant ainsi leur circulation) récupèrent le cholestérol dans les organes qui en ont trop pour le rapporter au foie où il est éliminé. Elles ont également la faculté de nettoyer nos artères de tous dépôts lipidiques de mauvaise qualité.

Le cholestérol-LDL, quant à lui, est le mauvais cholestérol, celui qui dépose le cholestérol sur les parois des artères, formant alors, petit à petit, des plaques de graisses (athéromes). ON N'EN VEUT PAS !

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

2 - COMMENT LE DéTECTER ET L'ANALYSER

Source : We heart it

Afin de faire un point et y voir plus clair, la prise de sang à jeun depuis 12 heures est le meilleur indicateur. 

Pour les femmes, le taux de cholestérol-HDL doit être entre 0,5 et 0,8 g/L ou 1,3 à 2,0 mmol/L. Check it !

Par ailleurs, les taux normaux du cholestérol total se situent entre 1,5 et 2,0 g/L avant 30 ans et entre 2,0 et 2,5 g/L après 30 ans.

On ne vous apprend rien de spécial mais il est toujours bon de le rappeler : plus vos apports alimentaires seront riches en matières grasses plus votre taux de cholestérol risque de monter en flèche.

 

3 - LES GRAISSES, PETIT DéBRIEF

Source : We heart it

Le cholestérol est en grande partie fabriqué par le foie à partir des graisses contenues dans notre alimentation. Néanmoins un petit débrief est nécessaire, car ne serait-ce qu'à la lecture des étiquettes nutritionnelles, on s'y perd.

D'ailleurs, le taux de cholestérol sanguin est plus sensible à la nature des graisses qu'à l'apport en cholestérol contenu dans les aliments.

Il y a donc les acides gras saturés, les acides gras mono-insaturés et les acides gras poly-insaturés.
Afin d'avoir une alimentation équilibrée il faut suivre la règles des trois tiers, à savoir : 1/3 de lipides sous forme d'acides gras saturés qui élèvent la cholestérolémie ; 1/3 d'acides gras mono-insaturés qui n'ont aucun impact (huile d'arachide, huile d'olive) ; 1/3 d'acides gras poly-insaturés qui ont tendance à abaisser la cholestérolémie (huile de maïs, soja, noix, tournesol...).

Afin de ne pas vous laisser sur votre faim voici où se cachent les graisses saturées : le beurre, la noix de coco, le saindoux, le lard, la plupart des viandes et les produits laitiers comme le fromage.

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

4 - LES ASTUCES ALIMENTAIRES

Source : We heart it

Le gruau : mangez trois fois par semaine du gruau le matin (flocons d'avoine entier à longue cuisson), cinq minutes au mico-ondes et c'est fait !

La pomme : comme dirait le dicton "one apple a day keeps the doctor away". Voilà, on n'a rien d'autre à ajouter. Ah si, consommez-les avec la pelure, c'est un excellent anti-cholestérolémiant.

L'eau : buvez au moins 9 verres d'eau par jour. Attribuez-vous votre propre bouteille d'eau au réveil et gardez-la dans votre sac afin de ne pas perdre le fil.

Le poulet : dégustez votre poulet mais sans la peau et sans son jus. Pour obtenir tous les bénéfices il est préférable de le cuire au four sans la peau afin que votre volaille ne soit pas imprégnée de tout ce gras. Pour ce faire, faire cuire au préalable votre poulet dans de l'eau bouillante afin de retirer la peau plus facilement.

Le blanc d'oeuf : autant le jaune d'oeuf doit être consommer en quantité contrôlée, autant le blanc, quant à lui, peut être dégusté à foison. Meringues party (allégées of course) !

L'ail : on voit vos yeux s'écarquiller ! Pas de panique c'est une étude qui le prouve... Selon elle, la consommation d'une gousse d'ail par jour permettrait d'obtenir un abaissement à hauteur de 20% du taux de cholestérol sanguin, et surtout du bad boy de l'équipe : le fameux cholestérol-LDL. Brosse à dents de poche, chewing-gum, spray à la menthe, vous être parée !

 

 Photo de couverture : ©We heart it