Bien qu'on ait de plus en plus conscience des dégradations climatiques, qui suscitent de nombreuses polémiques et soulèvent beaucoup de questions, les mesures prises pour lutter contre le réchauffement climatique restent encore trop minces. C'est ce que pense Maurice Freschet, un producteur de lavande dont les récoltes ont baissé de 44 % en 10 ans, qui a porté plainte !

Pour lui, la cause reste la passivité des États européens face à cet état d'urgence trop peu considéré ! Son objectif était alors de provoquer un électrochoc de sorte à forcer les autorités à agir et prendre leurs responsabilités de ce désastre et des menaces à venir. Et il a eu raison puisque le Parlement européen et le Conseil de l'UE ont jugé cette plainte recevable et ont deux mois pour présenter leur défense.

Une bonne nouvelle pour les personnes ayant des métiers les rendant tributaires du temps. Serait-ce le début d'un espoir pour l'avenir de la planète ?

Enjoy,

Les Éclaireuses

-