Lors d'une vente aux enchères new-yorkaise à la maison Sotheby’s le mois dernier, un recors de prix a été dépassé. Lors de cette vente, une bouteille de Romanée-Conti de 1945 s’est vendue à 482 000 euros ! Initialement estimée aux alentours de 27 000 euros, cette bouteille de 73 ans d’âge a atteint 17 fois le prix que les experts avaient présagé. Un véritable record de prix qui fait d’elle la bouteille la plus chère jamais vendue au monde.

Comment expliquer ce prix ? Tout bonnement par sa rareté. En effet, ce vin est issu d’une production limitée à 600 bouteilles en 1945. Une véritable exception pour une maison qui produit en moyenne 5000 à 6000 bouteilles par an.
Mais ce n’est pas tout, la célèbre bouteille provient également des raisins des « anciennes » vignes du domaine de Romanée-Conti avant que le vignoble n’arrache ses vignes pour les replanter ailleurs et par conséquent donner à son vin un goût différent.

Avant cette vente, la bouteille de vin la plus chère du monde était une bouteille de Château Lafite Rothschild de 1869 vendue à 200 809 euros, adjugée lors d’une vente aux enchères à Hong-kong en 2010.

La seule chose qu’on espère maintenant à l’acquéreur, c’est qu’elle ne soit pas bouchonnée !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

-

  

-