Si vous êtes la bonne copine toujours là pour tout le monde, il est temps que vous preniez du temps pour vous. Être altruiste est une grande qualité et à la fois un vilain défaut quand ça devient excessif. Faire (toujours) passer les besoins des autres avant les siens n’a rien de très sain. Dans ce don permanent de votre personne, vous oubliez qui vous êtes vraiment et quels sont vos désirs.

Voici quelques astuces pour vous forcer à penser à vous quand ce n’est pas forcément dans votre « nature ».

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Apprenez à dire « non », sans excuses

-

Vos amis, les vrais, n'ont pas besoin de recevoir des excuses lorsque vous êtes trop fatiguée pour venir en soirée. Vous avez amplement le droit de prendre du temps pour vous sans avoir à vous justifier à la terre entière. Alors si des personnes pour lesquelles vous êtes là dans les pires moments vous reprochent de ne pas être TOUJOURS présente... Il est temps de changer d'amis !

 

2. Évitez de faire l’éponge

-

Le plus grand problème des altruistes, c’est qu’ils ont souvent beaucoup d’empathie. Autrement dit, vous avez la capacité de vous mettre facilement à la place des autres. Seul problème, vous prenez souvent comment fardeau les fardeaux des autres, Vous vivez par procuration la souffrance de votre copine qui vient de rompre avec son copain ou encore de votre collègue qui s’est fait licencier. Apprenez à prendre du recul sur les situations. Vous pouvez continuer à être l’épaule sur laquelle vos ami(e)s se reposent mais il est hors de question d’en pleurer plus tard.

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

3. Gardez de l’énergie pour vous

-

Tout le monde n'est pas pourvu de la même dose d'énergie. Et le repos, même à la vingtaine, est quelque chose de nécessaire. Mais nécessaire pour VOUS et pas uniquement dans le but subvenir aux petits besoins de votre entourage. Ce discours doit vous sembler "égoïste", pourtant, il n'en est rien ! Il a simplement pour but de vous rappeler qu'à défaut de pouvoir changer vos objectifs tournés vers les autres, prenez du temps pour vous et surtout pour trouver votre alter ego. Une personne qui s'occupera de vous autant que vous vous occupez des autres. Vous le méritez sans aucun doute ! 

 

4. Baissez la garde

-

Laissez-vous la possibilité de trouver l’épaule sur laquelle VOUS allez vous reposer. Vous passez tellement de temps à être l'oreille attentive des aléas de la vie des uns et des autres que vous en devenez paranoïaque. Vous imaginez que les gens que vous ne connaissez pas sont forcément mal intentionnés et vous devenez fermée. Ne soyez pas si dure avec vous-même et permettez-vous de souffler un peu en mettant (encore une fois !) de côté des problèmes et des expériences qui ne vous appartiennent pas. 
Écouter les autres, c'est bien, s'écouter soi-même, c'est encore mieux !