L’Alabama vote pour une interdiction quasi totale de l’IVG

Margot Roig 15 mai 2019 Bien-être

Après la loi déjà extrêmement restrictive adoptée par l’État de Géorgie, l’Alabama frappe encore plus fort et vote pour une interdiction quasi totale de l’IVG.

Le Sénat de l'État de l'Alabama a adopté le projet de loi le plus répressif des États-Unis sur l'avortement et prévoit de lourdes peines de prison pour les médecins continuant à pratiquer des interruptions volontaires de grossesse, allant de dix à quatre-vingt-dix-neuf ans.

S’il manque encore la signature de Kay Ivy, gouverneure de l’Alabama, pour que cette loi soit validée, cette mesure pourrait néanmoins entrer en vigueur d’ici six mois.

Même en cas de viol ou d’inceste, le recours à l’avortement sera considéré comme un crime. La seule exception que prévoit le texte porte sur une urgence vitale pour la mère ou une « anomalie létale » du fœtus.

Les Éclaireuses

-

Vous aimerez aussi

Top de Bien-être

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !