Avis à toutes les overbookées qui n'ont pas une minute pour elles mais qui rêvent de prendre soin de leur petit corps. 

Oui vous, qui sortez 1 fois sur 7 à l'heure du boulot et surtout qui voyez votre inscription à la salle de sport se périmer de jour en jour. 

En voilà une qui risque bien de vous inspirer. Cette jeune femme qui passe ses journées devant son ordinateur, ne prenait même pas de pause déjeuner à l'extérieur. 

C'est sur l'idée d'un collègue de son ancien job que notre protagoniste ainsi que toute son équipe se sont mis à faire des "plank-break" une minute par matin et une par après-midi, afin de se "re-énergiser". On écarte les chaises, on s'allonge sur le sol et on se gaine ! Si l'initiative a duré 3 jours au sein du bureau, c'est quelques mois après que la jeune femme y repensa, en culpabilisant de déjeuner devant Twitter. 

Elle régla donc ses alarmes à 10h45 et 15h45 et quoiqu'il arrivait, devait tenir au moins 1 minute en position planche. Plusieurs pensées ont donc surpris notre sportive : "Espérons que personne ne rentre dans mon bureau" ; "C'est vraiment long 1 minute"... 

Puis le stade d'après a plus été de se concentrer sur la planche en elle-même. Voulant l'améliorer de jour en jour, la jeune femme se prit en photo afin de se rendre compte de ce qui n'allait pas : le dos courbé, les hanches tombantes, le cou mou, les épaules rondes etc.

Plus les jours passaient et plus notre sportive de bureau pimentait la planche : latérale, avec une jambe en moins... Si souvent cela demandait un effort impliquant une flemme phénoménale, la jeune femme prenait sur elle puisqu'elle se sentait toujours mieux après cet interlude sportif.

C'est en voyant les bénéfices sur la jeune femme qu'un de ses collègues a commencé à se joindre à elle pendant cette pause-planche, mieux qu'une pause café : nos deux personnages dissertaient sur les potins de bureau, se décrivaient leurs programmes de week-ends etc. Rien de tel pour se faire de nouveaux amis......... Et des abdos en béton !

Car si l'on parle sport, cette mini pause gainage s'est pourtant bien faite ressentir dans la vie de la jeune femme : un cardio véritablement amélioré ; des tensions et les nerfs clairement apaisés ; une énergie magiquement renouvelée et une motivation indescriptible à attaquer la journée.

Le ventre de mademoiselle est maintenant tout plat et en plus de la pause gainage, elle alterne aujourd'hui avec toutes sortes de petits exercices rapides et efficaces.

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Source : LEAH WYNALEK

 

Photo de couverture : ©WeHeartIt