Si on peut toujours trouver son bonheur sur Instagram, on peut malheureusement y trouver des communautés inquiétantes. C'est le cas pour cette communauté qui encourage les troubles de l'alimentation en utilisant des hashtags tels que #proana (abréviation de pro-anorexie) et #anaismyfriend. Ne voulant en aucun cas prendre part à l'encouragement de cette maladie, Instagram affiche de plus en plus d'avertissements sur le contenu pour certains hashtags et va même jusqu'à refuser de montrer les résultats de recherche pour certains.

L'application Instagram a, par la suite, déclaré qu'elle ne tolérait pas l'aide aux troubles de l'alimentation et voulait que ses utilisateurs trouvent de l'aide quand ils en ont besoin. Il ne s'agit donc pas de repousser ces personnes mais au contraire de leur tendre la main en utilisant des avertissements de santé pour les termes de recherche encourageant les troubles de l'alimentation. Si vous recherchez par exemple #boulimie ou #anorexie, l'application vous proposera de vous connecter à des ressources pouvant vous aider. Cette technique a été mise en place depuis 2012 et elle a fait ses preuves.

Mais aujourd'hui, Instagram prend une position plus dure car ses avertissements de santé seront étendus à l'argot et à des orthographes alternatives pour les termes qui font référence à des troubles de l'alimentation. Quant à certaines recherches, c'est simple, de moins en moins de résultats seront affichés même si pour l'instant la mise en place n'est pas à 100% efficace car le tag #bonespo (utilisé pour afficher des images "inspirantes" de personnes ayant des os visibles) comporte un avertissement de contenu lorsque vous effectuez une recherche. Mais #bonespoo (une alternative) s'affiche sans problème. De plus, il n’y a pas d’avertissement pour les termes qui glorifient la minceur en elle-même, comme #thinspo.

Le point positif, c'est que, mis à part sa communauté favorable aux troubles de l'alimentation, Instagram compte également une vaste communauté de personnes en convalescence souffrant de troubles de l'alimentation, qui utilisent des tags tels que #anorexiarecovery, communauté que l'application souhaite encourager et aider à tout prix. En effet, il ne s'agit pas de punir cette maladie mais d'aider les gens qui en souffrent à en guérir. Une belle initiative en somme.

Les Éclaireuses

 

-

 

-