Invraisemblable ? Oui.

Violemment agressée par son compagnon, une femme n’a visiblement pas choisi la bonne couleur de vernis… En effet, l’homme de 43 ans, en état d’ivresse, a menacé de lui couper les doigts à la machette pour une histoire de vernis à ongles.

Dans la nuit de mardi à mercredi, à Annecy, une jeune femme a alerté la police après avoir été victime de violences conjugales. Le suspect aurait commencé par lui jeter un flacon de parfum au visage lui infligeant une plaie sous l’œil gauche, puis lui aurait saisi les mains et aurait commencé à gratter le vernis de ses doigts à l’aide d’une lame de 45 centimètres avant de la menacer de lui couper les doigts pour un motif plus que dérisoire.

Interpellé par les services de police, l’homme qui a déjà eu affaire à la justice dans le passé pour des faits de violence a été placé en garde à vue. Il devrait être jugé prochainement en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d’Annecy pour « violences conjugales en état d’ivresse avec arme par destination ».

Les Éclaireuses

-