Si seulement les bébés savaient parler dès la naissance, cela éviterait bien des déconvenues. Les pleurs incessants de l'enfant, les parents qui ne comprennent pas ce que Bébé veut - a-t-il mal quelque part ou a-t-il simplement faim - et voilà la maison plongée dans un brouhaha infernal.

Et s'il existait un moyen de comprendre immédiatement son enfant, avant même qu'il ne sache parler ?

La langue des signes pour bébés (LSB) se démocratise depuis peu. De plus en plus de parents sont séduits par cette pratique et nombreuses sont les crèches qui l'utilisent aujourd'hui.

En quoi cela consiste ? La LSB est inspirée de la langue des signes française (LSF) utilisée par les sourds. Le parent communique à son enfant par des gestes, que celui-ci assimile et est capable d'utiliser à son tour. En réalité, il serait plus approprié de parler de "communication gestuelle associée à la parole", car la LSB n'a pas vocation à être une langue. Le but recherché est l'expression des besoins de l'enfant

"À quoi ça sert ? Si bébé n'arrive pas à parler, c'est qu'il ne comprend pas". C'est faux ! L'enfant comprend un certain nombre de choses, avant même d'être capable de l'exprimer par la parole. Il apprend par mimétisme, ce qui lui permet de reproduire nos gestes sans être en mesure de répéter les mots qu'il entend. Plus il vous verra réaliser les gestes, plus il saura les comprendre rapidement puis les reproduire.

L'idée n'est pas de leur apprendre l'intégralité de la langue française en gestuelle, mais de leur proposer un certain nombre de signes (une dizaine, voire une trentaine) pour leur permettre d'exprimer ce qu'ils ressentent et ce dont ils ont besoin.

Comprenez bien que le but n'est pas de remplacer la parole par des signes, mais d'associer chaque fois que c'est possible un signe à la parole. Dans la pratique de la LSB, le signe est toujours accompagné de la parole. De prime abord, cela ne semble pas naturel. Pourtant bien souvent, nous effectuons spontanément des gestes lorsque nous nous adressons à un bébé. La LSB s'inspire justement de cela. Le langage gestuel fait déjà partie de notre façon de communiquer avec notre enfant.

Mais alors quand commencer cette pratique ? Chaque enfant étant différent, il n'y a pas d'âge idéal. Cela doit se faire en fonction de l'évolution de votre enfant. À titre indicatif, vous pouvez commencer vers les 10 mois, en signant les mots les plus utiles pour votre bébé ("manger", "boire", "bobo"...).

Mieux comprendre son enfant, renforcer les liens avec lui... Voici 5 raisons de pratiquer la communication par les signes avec Bébé dès à présent. 

Enjoy,
Les Éclaireuses

1. Une compréhension plus rapide de l'enfant

-

Comprendre son enfant, voilà ce que souhaite chaque parent. Et l'on sait à quel point cela peut être compliqué au quotidien. Malheureusement, aucun dictionnaire n'est livré en même temps que bébé ! Certes, avec l'habitude, nous parvenons à décoder quelques mimiques ou certains pleurs, mais la victoire n'est pas toujours garantie. Avouez-le, vous avez déjà préparé le repas en pensant que c'était ce que voulait bébé, alors qu'il avait finalement mal aux dents. Ce sentiment d'impuissance face à notre enfant nous laisse un goût amer, nourrissant ainsi de nombreuses tensions.

Le langage par les gestes améliore la communication. En effet, l'adulte et l'enfant parleront le même langage. Le message que vous souhaitez délivrer à votre enfant est clair, tout comme celui qu'il souhaite vous faire parvenir. La LSB permet ainsi à l’enfant d’associer un geste à un mot, un besoin ou une émotion afin de pouvoir s’exprimer plus facilement.

2. Moins de frustration chez l'enfant

-

Bébé essaye de vous communiquer son besoin, vous ne comprenez pas. Bébé s'énerve, vous vous énervez à votre tour, et finalement, son besoin n'est pas satisfait. Ses pleurs, ce sont l'expression de sa frustration. Et on le comprend ! Imaginez-vous demander votre chemin à un passant, et que celui-ci ne comprenne pas un seul mot de ce que vous lui dites. Plutôt embarrassant comme situation...

On attend alors avec hâte le moment où il s'exprimera enfin comme nous ! Mais problème, lorsqu'il commence à parler, il ne s'exprime pas de façon intelligible. Quand bien même les parents usent de toute leur bonne volonté, difficile parfois de comprendre le "charabia" de notre progéniture. La LSB est alors une alliée précieuse pour communiquer, puisque Bébé sait exprimer directement ce qu'il ressent. Un geste, et le tour est joué. Mieux compris, le bébé se sent moins frustré. Et la relation parent-enfant est plus calme, plus sereine. Cela réduit les risques de colère ou de pleurs inutiles, alors pourquoi ne pas en profiter ?

3. Renforcer les liens avec son bébé

-

Oui, la pratique quotidienne de la LSB permet de créer une relation parent/enfant plus forte. Attention, on ne dit pas que les parents qui ne la pratiquent pas ont une relation "moins bonne" avec leur enfant. Mais lorsqu'on signe, ou lorsque l'on veut comprendre, il faut regarder l'enfant. On lui prête de l'intention. On ne s'adresse pas à son enfant en faisant autre chose et en tournant la tête. La LSB implique qu'on soit entièrement avec lui. Indéniablement, cela renforce la complicité, mais surtout instaure une relation plus respectueuse. C'est vrai, nous les adultes n'apprécions pas que l'on s'adresse à nous sans que la personne ne daigne nous regarder, on assimile cela à un manque de respect, de politesse. Alors pourquoi l'infliger à notre enfant ?

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

4. Un langage universel

-

Cette raison n'est pas négligeable. Parents, on redoute toujours le moment où nous confierons notre enfant à quelqu'un d'autre. On craint que la personne, qu'il s'agisse des grands-parents, de la tante ou autre, ne sache pas identifier les besoins de notre enfant. Les parents peuvent comprendre leur enfant, ils connaissent ses mimiques, ses habitudes. Mais pour ceux qui ne partagent pas le quotidien de Bébé, la tâche peut s'avérer plus complexe. Voilà une crainte qui n'a plus lieu d'être avec la LSB. En effet, il suffit que l'entourage ait connaissance de la signification des signes que bébé exerce pour le comprendre. Confiez Bébé en toute sérénité à Mémé, et à vous les soirées en amoureux !

5. Stimuler l'apprentissage

-

Pour les sceptiques qui redouteraient que la communication par les signes retarde la communication orale de l'enfant, rappelons que ce n’est pas parce qu'un enfant se déplace à 4 pattes qu'il marchera moins vite. Il en est de même avec la LSB. Ce n’est qu’une phase, elle n’a pas pour but de durer des années. Au contraire, elle constituerait même un avant-goût qui motive l’enfant à entrer en contact avec nous et avec les autres.

Communiquer par les signes est une manière ludique de stimuler l'apprentissage de la parole, de l'expression de ses émotions. Il faut prendre la LSB comme un exercice qui va permettre de proposer des échanges à l'enfant. Bien entendu, précisons qu'il est important que le langage gestuel ne remplace pas la parole. À vous de trouver le bon équilibre. 



 

 

 
 
 
 
 
 

 

Tags : enfant, enfance