Est-ce qu'une mère peut réellement être jalouse de sa fille ?

Juliette Gour 12 juillet 2022
Mis à jour le 23 juin 2023

Sujet tabou par excellence, la jalousie entre une mère et sa fille est une réalité. Il est essentiel d'en déceler les signes pour éviter les répercussions durables sur la relation et assainir le lien entre une maman et sa fille.

Dans le vaste panel des comportements toxiques que peut avoir un parent vis-à-vis de son enfant, la jalousie est un fléau et une réalité. S'il arrive parfois que l'on décrète, avec un poil de légèreté, qu'une mère est jalouse de sa fille, ce genre de complément existe réellement et peut être dévastateur pour la relation. La question de la jalousie maternelle est un tabou ultime, notamment parce que dans l'inconscient collectif, une mère est toujours dévouée à son enfant. Sauf que la réalité peut être bien moins rose, l'amour maternel n'est pas forcément inné et il n'est pas rare de voir des mères envieuses de leur fille.

Une étude menée par Carol Ryff, psychologue, a même prouvé que de nombreuses mères perdaient en confiance lorsqu'elles se rendaient compte que leur fille était considérée comme plus victorieuse ou meilleure qu'elles. En 2014, le Marie Claire publiait également une étude qui révélait que 64% des personnes interrogées estimaient qu'une mère peut être envieuse de son enfant. 

La jalousie entre mère et fille, mythe ou réalité ?

C'est un sujet qui ne date évidemment pas d'hier. La question de la jalousie entre mère/belle-mère et fille est depuis longtemps déjà évoquée dans les contes pour enfants. Que ce soit Blanche Neige ou Cendrillon, elles ont toutes les deux souffert d'une figure maternelle maladivement jalouse de leur beauté et ces dernières étaient prêtes à tout pour éliminer cet obstacle.

Il est donc important de se demander pourquoi ce schéma semble se répéter aussi facilement. Est-ce spécifiquement lié au lien qui unit une mère et sa fille ou, plus globalement,  est-il question d'une rivalité féminine normée et intégrée qui pousse les femmes, quel que soit leur lien, à entrer en compétition ?

Est-ce que la jalousie entre une mère et sa fille peut découler sur des comportements toxiques ?

Le risque avec ce genre de relation destructrice, c'est que la mère entre dans un tourbillon de comportements toxiques destinés à dévaloriser la fille pour faire du bien à son ego. Les relations gangrenées par la jalousie finissent bien souvent par éclater, auquel cas, il est essentiel de s'éloigner du parent toxique dans un souci de préserver sa santé mentale. 

Certains signes peuvent laisser entendre qu'une mère est jalouse de sa fille. Il est important de rester vigilant pour pouvoir déceler ces comportements et y mettre un terme avant que les choses ne deviennent trop graves. 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kris Jenner (@krisjenner)

Comment savoir si ma mère est jalouse ? Voici quelques signes qui peuvent vous aider à y voir plus clair

Le premier signe qui met généralement la puce à l'oreille dans les cas de jalousie entre mère et fille, c'est la rivalité que la mère va essayer d'instaurer avec sa fille. Cette rivalité se matérialise généralement par des comportements ou des paroles destinées à rabaisser l'enfant pour prouver aux autres que cette dernière est évidemment moins performante que sa mère.

Les critiques incessantes sur le physique, le look ou la carrière constituent généralement un premier indice sur la jalousie éventuelle d'une mère. C'est encore plus flagrant lorsque la mère semble tout ramener à elle et commence ses phrases par "moi, à ton âge". 

En somme, il n'y a pas un seul signe qui peut mettre en lumière la jalousie éventuelle qu'une mère peut entretenir envers sa fille. On parlera plus d'une multitude de petits indices qui laissent entendre que la mère est mal à l'aise vis-à-vis du physique ou de la réussite de sa fille. Ces derniers sont souvent répétitifs et ne sont pas si difficiles à déceler. Le plus dur, finalement, c'est d'accepter que l'on est jalouse de sa fille ou que l'on a une mère qui est jalouse. Comme toujours, l'acceptation est l'étape la plus compliquée, mais c'est généralement la première étape qui permet, par la suite, de mettre en place des mécanismes de protection pour ne plus souffrir de l'influence toxique d'une mère jalouse. 

Pourquoi une mère peut-être jalouse de sa fille ? 

Lorsque l'on parcourt internet à la recherche de témoignages de mères qui avouent - non sans honte - être jalouses de leur fille, on tombe sur plusieurs réponses très claires. 

La question de l'âge, un élément déclencheur

Et si l'âge était pour quelque chose dans cette histoire ? La société envoie assez d'injonctions aux femmes pour les pousser à intégrer que vieillir, c'est mal. C'est encore plus difficile de se défaire de cette idée lorsque l'on voit au quotidien sa propre fille (qui n'est finalement qu'une version plus jeune et plus fraîche de soi-même), s'épanouir et avoir la beauté de ses 20 (ou 30) ans. La première motivation de cette jalousie serait donc entièrement liée à une question d'âge. Voir sa fille grandir, c'est prendre conscience que l'on vieillit et qu'on ne sera plus jamais jeune et belle (comme elle). Ce n'est ni plus ni moins que la même réaction que la méchante belle-mère à vis-à-vis de Blanche Neige : jalouse de sa beauté et de sa fraîcheur, elle va chercher à éliminer la jeune fille pour "éliminer la concurrence" et ne plus avoir quelqu’un qui lui rappelle sans cesse qu'elle est défraîchie. 

Ce comportement viendrait donc directement en réponse à une injonction sociétale qui voudrait nous laisse croire qu'une femme passée 45 ans (ou le stade de la ménopause) n'a plus de valeur. Heureusement, de nombreux roles model nous poussent aujourd'hui à déconstruire cette idée reçue. Car on peut effectivement être belle et divine, même passée 50 ans - il suffit de regarder Jlo.

Une jalousie motivée par une certaine rancune

D'autres témoignages nous apprennent également que des mères entretiennent une certaine forme de rancune envers leur fille. Cette rancune peut dater de la grossesse : certaines mères reprochent à leur fille de les avoir enlaidies. La grossesse peut parfois laisser des traces indélébiles sur les corps des femmes et certaines mères peuvent en vouloir à leur enfant de leur avoir "fait". En réalité, l'enfant n'y est évidemment pour rien.

Abonnez vous à notre newsletter

Une perte d'attention du mari qui peut pousser les femmes à considérer leur fille comme une rivale

On dit souvent qu'une mère est proche de son fils et qu'un père est proche de sa fille. Mais pour certaines mères, cette relation que leur mari ou leur compagnon ont avec leur fille peut constituer le point de départ d'une rivalité toxique. Certaines femmes (en manque de confiance à cause des transformations liées à la grossesse), ont l'impression que leur fille les a remplacées dans l'esprit de leur partenaire. Pour certaines mères, cette relation est vue comme une injustice et la seule réponse qu'elles ont envers leur enfant est l'amertume.

La mère voir en son enfant tout ce qu'elle n'est pas

Il arrive également qu'une mère finisse par ressentir de la jalousie envers sa fille car cette dernière présente des qualités qu'elle n'a jamais eues. Voir un enfant évoluer et réussir peut nous pousser à regarder en face nos propres insécurités et certaines mères n'acceptent pas que leur enfant soit "une version améliorée" de ce qu'elles sont ou ont pu être. 

Que faire lorsque l'on se rend compte que notre mère est jalouse de nous ? Comment règler un conflit entre mère et fille ?

La meilleure solution est généralement la plus radicale : il est nécessaire de mettre de la distance avec cette mère toxique avant qu'elle finisse par entraver votre quotidien. Si cette solution est évidemment plus simple à dire qu'à faire, elle ne reste pas moins la meilleure car elle permettra à vous comme à votre mère de ne plus être agressée par la présence de l'autre. 

Un passage en thérapie est également envisageable, mais dans un second temps. L'idée est avant tout de mettre de l'espace entre vous et votre mère pour ne pas (plus) souffrir de ses comportements toxiques, contrôlants ou passifs agressifs.

Sachez que la situation n'est pas irréversible et qu'il est tout à fait possible de guérir ces comportements. Cela demande du temps et beaucoup d'investissement, mais il est tout à fait possible de (re)trouver une vraie complicité mère-fille en oubliant la rancune et les mauvaises expériences du passé.  

 

Tags : enfant, mère, Relation

Chef de rubrique Bien-Être & Beauté
Amoureuse de la K-beauté, Juliette est également une experte en skincare, vous dévoilant les secrets des masques et des nouvelles routines beauté adoptées par vos stars préférées. Suivez cette passionnée polyglotte pour une aventure pleine de découvertes, de bien-être et de conseils avisés qui vous guideront vers une vie épanouissante et captivante. C'est grâce à sa licence en science du langage que Juliette manie comme personne les modes de pensées des différentes cultures, ce qui la pousse à voyager et à découvrir les diverses façons de penser qui enrichissent son approche du monde.

Vous aimerez aussi

Top de Grossesse & Parentalité

Sur le même sujet

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !