En parcourant la page Instagram de Melissa Gentz, on n’aperçoit que des photos d’une jeune fille heureuse, avec des amis, se baladant sur la plage… Pourtant, le 26 septembre dernier, cette étudiante brésilienne de 22 ans a posté une terrible photo d’elle, le visage marqué par les coups de son petit ami, Erick Bretz, suite à une dispute. Son copain, champion de motocross, issu d’une riche famille brésilienne, l’a d’abord frappée au visage avec une bouteille, avant d’essayer de l’étrangler, tout en lui hurlant que l’homme domine la femme, et non l’inverse. Heureusement Melissa Gentz a réussi à s’échapper et à appeler la police qui a par la suite arrêté son compagnon.

Mais Melissa n’a pas voulu en rester là et a décidé de partager des photos d’elle sur sa page Instagram en expliquant qu’il était hors de question qu’elle cache son visage car aucune femme battue ne devrait sentir responsable ou avoir honte. Outre les photos, la jeune femme a également partagé des enregistrements audio de la voix de Bretz lui disant en portugais de se soumettre à lui. La jeune femme a par la suite déclaré qu’« un homme qui te traite comme ça ne te respecte pas et ne te voit pas comme un être humain. Il ne changera pas.», et on ne peut qu’être d’accord avec elle et l’admirer pour son courage. C’est en en parlant qu’on peut enfin faire bouger les choses pour toutes les femmes maltraitées.

Les Éclaireuses

 

 
 
 

Sabe como temos um lado do nosso rosto que geralmente gostamos mais? Eu gosto do meu lado esquerdo, infelizmente o lado que foi mais marcado pela violência. Hoje foi o primeiro dia que resolvi passar rímel e blush no lado direito do meu rosto. Não vou esconder as marcas da minha história porque NENHUMA mulher precisa ter vergonha ou se sentir culpada por ter sido violentada. ??? You know how we usually have a side of our face that we prefer more than the other? I like my left side. Unfortunately, it’s the side that was severely bruised by violence. Today was the first day in which I felt like passing some mascara and blush on the right side of my face... I won’t hide the marks of my story because NO woman should feel ashamed of feel blamed for being a victim of domestic violence.

Une publication partagée par ??????? ? ????? (@melissalgentz) le