C’est lundi dernier, au Centre hospitalier Universitaire de Lille, que Gérard Courtois s’est fait opérer du coeur, pour la première en fois France, sous hypnose. 

Une prouesse médicale inédite et stupéfiante ! Comme substitut de l’anesthésie lourde normale préconisée lors de ce genre d’interventions, l’octogénaire a eu droit à la voix d’une infirmière spécialisée en hypnose. Et contrairement ce que l’on pourrait penser concernant les risques de cette méthode, c’est justement l’âge de ce monsieur qui a permis d’envisager ce petit subterfuge médical. En effet, l’âge avançant, et pour une opération du coeur de surcroît, l’anesthésie générale comporte beaucoup de risques de complications sévères.
Pour pratiquer l’hypnose, l’infirmière - Hélène Sergent - est entrée en contact avec le patient de 88 ans la veille de l’opération afin de connaître ses passions et ses goûts. Des informations cruciales pour elle, puisqu’elle les a ensuite utilisées pour faire « voyager » le patient. C’est donc à l’aide des souvenirs de voyages avec sa femme et de sa passion pour le jardinage qu’Hélène a réussi à apaiser Gérard au point qu’il ne se rende même plus compte d’être sur une table d’opération.
Quand on sait les inconvénients d’une anesthésie générale, cette technique laisse rêveuse !
Et vous, seriez-vous prête à faire confiance à cette méthode ?

Enjoy, 

Les Éclaireuses