Nausées, fatigue, diarrhées et maux de ventre ? Si vous êtes fan de sushis, vous allez peut-être vous poser des questions !

En effet, mal conservé, le poisson peut être à l'origine de larves qui se développent ensuite dans le tube digestif de l'homme ; c'est le ténia du poisson ! Aussi appelé ver solitaire, ce genre de cas n'a pas été détecté depuis au moins vingt ans... jusqu'aux sept cas avérés ces deux dernières années par le CHU de Rennes ! Un "nombre exceptionnel sur une si courte période" selon la professeure Florence Robert-Gangneux, responsable du laboratoire de parasitologie-mycologie.

En cause, le poisson cru. Les ténias, d'abord dans l'organisme du poisson, se développent ensuite dans les intestins du ou de la contaminé(e). Ils peuvent mesurer jusqu'à plusieurs mètres, s'accrochant à la muqueuse intestinale ! Bien heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils provoquent des troubles digestifs, de la fatigue et des nausées... Pas très agréable donc, mais un simple traitement antiparasitaire suffit à s'en débarrasser. 

Faites donc bien attention aux sushis que vous mangez ! Dans les sept cas rennais, le poisson cru ingéré provenait d'une espèce du Pacifique Nord.... Il n'avait sans doute pas été congelé selon les préconisations de la législation. 

Les Éclaireuses

-