Littéralement « je pèse », ce mouvement est en passe de devenir une nouvelle révolution made in Instagram. Dans le même esprit que le « body postivism », le mouvement « I weigh » a pour but de révéler au monde les vraies valeurs des femmes. 

À l’initiative de ce mouvement, la présentatrice télé britannique, Jameela Jamil, qui balance, le 16 mars dernier, un post (sur son compte personnel) avec son nouveau slogan : « I weight ». À travers ce premier post et sa photo, elle appelle les femmes à afficher ce qu’elles « valent » plutôt que ce qu’elles « pèsent » sur la balance.

Car on en a marre de représenter uniquement le symbole d’un petit 36 ou d’un grand 42, à travers ce mouvement, elle incite les femmes du monde entier à illustrer en images ce qui est réellement important pour elles comme la « famille », la « religion », « la défense des animaux »…

Voyant le nombre de tags se multiplier, elle crée un compte dédié. Aujourd’hui, après seulement quelques semaines, elle recense 14,9 K d’abonnées et 385 publications.
Loin des photos retouchées et faussement « parfaites », les photos de ce mouvement sont des selfies simples de femmes qui ne le sont pas et qui l’affichent via les notions qui leur sont chères.

Dit comme ça, cela peut paraître assez compliqué, mais en réalité c’est très parlant.

La preuve en image !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

 

 

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

 

Retrouvez le meilleur de la mode dans votre boite mail

 

@abi_piske

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

 

 

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

 

 

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

 

 

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

 

 

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

 

 

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

 

 

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

 

 

Une publication partagée par Bri (@bri.fitnessuk) le

 

 

Une publication partagée par CC (@fairyclarey) le

 

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses