C’est bon, c’est décidé, votre chéri et vous êtes enfin prêts pour avoir un bébé ! Mais maintenant que vous avez cette idée en tête, elle n’en sort pas et vous êtes du genre à vouloir tout, tout de suite… Sauf qu’avoir un boutchou, ça ne se fait pas du jour au lendemain et vous le savez. Alors pour mettre toutes les chances de votre côté, il va falloir donner un coup de pouce à votre fertilité et la booster un peu. Pour ça, nous avons la solution ! Il vous suffit d’adopter l’alimentation adéquate pour augmenter les chances de grossesse. Allez, hop, prenez une feuille et un stylo et préparez votre liste de course.

Voici l’alimentation adéquate qui va booster votre fertilité

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

1. Les antioxydants

-

Vous le saviez sans doute déjà, les antioxydants éliminent les toxines qui sont néfastes pour la reproduction. Mais pas que ! Ils augmentent aussi la concentration de spermatozoïdes et leur mobilité, alors préparez-vous à ce que la ligne d’arrivée soit atteinte plus tôt que prévue.

Pour ça, il va falloir manger des fruits (surtout des rouges), des légumes (surtout des verts), du gingembre, du curcuma, des amandes et boire du thé ! Donc, mettez toutes les chances de votre côté avec les antioxydants. 

 

2. Le calcium

-

Le calcium ? Il est essentiel pour l’équilibre des hormones sexuelles et il est aussi bénéfique pour vous que pour votre bébé ! Il vous protège du risque d’hypertension artérielle, limite le risque d’accouchement prématuré et il enrichit le lait maternel en calcium. Et ce n’est pas tout ! Le calcium aide la construction du squelette et des dents du bébé. 

Cependant, il est important de privilégier les laitages entiers comme le lait entier et le fromage blanc. Et si vous en consommez une à deux fois par jour, c’est parfait, car il aide à rétablir l’ovulation ! 

Attention, ne mangez pas de yaourts allégés ! Les 0 % affecteraient l’équilibre des hormones sexuelles... 

3. Les Oméga-3

-

Parfaits pour réguler les hormones dans le corps, les Oméga-3 permettent d’augmenter la glaire cervicale, un bon point puisqu’elle aide les spermatozoïdes à atteindre l’ovule plus rapidement. En plus, ils participent à la réduction de l’hormone prolactine - mais si, vous savez -, celle qui peut empêcher l’ovulation.

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire ? Eh oui, faire le plein d’Oméga-3 avec l’huile de lin, l’huile de noix (ou noix fraîches), la margarine riche en Oméga-3, les sardines, les maquereaux, le hareng, les anchois et le saumon. Vous avez de quoi faire ! En plus, ils aideront au bon développement neurologique de votre bébé, pas mal non ? 

  

4. Les aliments riches en fibres

-

Vous en mangez sûrement déjà plein, mais n’hésitez pas à en manger encore davantage ! Les fibres permettent de ralentir l’assimilation des glucides dans l’organisme et donc la sécrétion d’insuline qui nuit à la fertilité notamment à l’ovulation. Donc, faites le plein de graines de lin, de sirop d’agave, de son d’avoine, de riz complet, de pain complet et de céréales pour devenir la déesse de la fertilité.

rejoignez la communauté Facebook des éclaireuses

5. Les vitamines B9

-

Qu’elles soient sous forme de compléments ou dans l’assiette, les vitamines B9 favorisent la fertilité et l’ovulation. Mais elles n’ont pas que ce pouvoir magique ! Elles réduisent aussi les risques de fausse couche, protègent de certaines malformations et préviennent la prématurité ! Vous pouvez en trouver dans les épinards, le sarrasin, le quinoa, les moules, les noix, les pois chiches, le cresson, les lentilles, le melon, les châtaignes et l’avoine. Donc, vous savez ce que vous devez mettre dans votre liste de courses et sinon, vous pouvez toujours faire un petit détour par la pharmacie. 

 

-