« Allô, maman bobo » ? 

Les liens mère-fille sont parfois plus forts que tout et ce qu’importe l’âge !

Vous vous rendez d’ailleurs sûrement compte que plus les années passent, plus vous lui ressemblez et l’adage « telle mère, telle fille » commence véritablement à prendre tout son sens  !

Sauf qu’avec ces mêmes années, vous vous êtes peut-être éloignée physiquement pour vous réaliser et parcourir votre bout de chemin à vous. Pourtant, vous adorez garder un lien avec elle et en plus elle vous donne toujours les meilleurs conseils de la Terre.

Mais ce qui vous manque le plus, c’est de la serrer très fort contre vous ? Rassurez-vous !

D’abord, une étude publiée dans le magazine The Royal Society a prouvé que dans les relations humaines, le contact physique n’est pas la seule chose importante, mais que la voix joue également un rôle capital.

Et selon des chercheurs de la University of Wisconsin-Madison, aux États-Unis, on se sentirait aussi bien qu’après un câlin lorsqu'on a entendu la voix de sa mère au téléphone. On en connait qui ne vont plus vouloir raccrocher !

Pour le démontrer et obtenir les meilleurs résultats possible, les meneurs de cette enquête ont effectué différents tests, séparant les jeunes filles en 3 groupes. Dans le premier, les mères devaient appeler leur fille. Dans le deuxième, leur faire un câlin. Et les filles du dernier groupe devaient simplement regarder un film.

Les résultats sont sans appel : les experts ont remarqué que dans les deux premiers groupes (appel et câlin), les niveaux d’ocytocine, l’hormone associée aux comportements sociaux et sentimentaux, et qui est également capable de faire disparaître le cortisol (hormone liée au stress), ont augmenté de façon très similaire. Par contre, dans le troisième groupe (film), il n’y a pas eu de changement ou d’augmentation de l’ocytocine.

Dorénavant, si vous sentez le petit coup de mou arriver, vous savez qu'un simple appel peut tout changer !

Enjoy,

Les Éclaireuses