Dormir sans culotte réduirait largement le nombre d'infections vaginales !

Laura Puset 23 août 2017 Bien-être

Quand est-ce qu’enlever sa culotte est une bonne idée?
Eh bien, les gynécologues s’accordent tous à dire : « la nuit » ! Soyez rassurée, rien de tendancieux là dessous. En réalité, c’est une histoire d’hygiène pure et simple.
Le fait de dormir sans sous-vêtements aurait le pouvoir de réduire les risques d’infections diverses.

La gynécologue et co-auteure du bouquin « V is for Vagina »  prône même la « respiration vaginale ». Loin d’être sexy comme concept, il en dit pourtant long sur les bienfaits de cette « pratique » peu conventionnelle pour certaines d'entre nous.
En effet, lorsque votre intimité est perpétuellement couverte par des tissus plus ou moins naturels, le risque de prolifération de bactéries s’accroît considérablement.

Si vous trouvez cela dégoûtant, rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule ! Seulement 18% des femmes occidentales seraient avisées des bienfaits du dormir « sans culotte » et l’appliqueraient avec rigueur. 

Alors sans parler de dormir « les fesses à l’air » toute l'année, les gynécologues recommandent tout simplement le port de vêtements amples. Short large, pantalon de pyjama en coton (pas de legging !) ou encore le caleçon du chéri peuvent faire l’affaire.
En terme de fréquence, 2 ou 3 fois par semaine devraient également suffire à convaincre les plus réticentes.

Alors si vous avez la chance de n'avoir jamais eu aucun désagréments d'ordre féminin, ceci ne vous concerne pas, or si ce n'est pas le cas, ça vaut peut-être le coup d’essayer !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Source : WeHeartIt

Vous aimerez aussi

Top de Bien-être

De la même auteure

Prête à être
éclairée ?

Recevez la dose d'inspiration
qui change la donne !